Je suis copywriter professionnel depuis 2 ans --> Voici comment je rédige mes pages de vente

venteenligne
copywriting
landing-page
Je suis copywriter professionnel depuis 2 ans --> Voici comment je rédige mes pages de vente
0

(Théo Rossi) #1

Vous allez rédiger votre première page de vente et vous voulez être SÛR qu’elle vous rapportera de l’argent ?

Ou bien vous avez DÉJÀ une page de vente, mais vous aimeriez l’améliorer (histoire de générer plus de ventes) ?

Mesdames et messieurs, laissez-moi vous dire une chose : vous êtes au bon endroit.

Salut, moi c’est Théo, et cela fait 2 ans que je suis copywriter professionnel (et que je vis à temps plein de cette activité).

Concrètement, qu’est-ce que ça veut dire ? Ça veut dire que de temps en temps (toutes les semaines en fait), j’ai des blogueurs et des web-entrepreneurs qui viennent me voir.

Et moi, j’augmente leurs ventes. En réécrivant leurs page de vente et leurs emails.

Pour vous montrer vite fait que je ne suis pas un charlatan (et que je sais de quoi je parle), voici quelques stats sur moi :

  • J’ai réalisé près d’une vingtaine de missions (19 pour être exact)
  • Je possède 5/5 étoiles de moyenne sur mon profil (https://www.malt.fr/profile/theorossi)
  • Et j’ai travaillé avec certains des plus gros acteurs dans le milieu de l’infopreneuriat (tel que Leandro Lohazic de Devenez Formateur Pro, un mec assez balèze qui génère plus d’un million de CA par an)

Bref. Si je vous dis tout ça, ce n’est pas pour me vanter (ok, peut être un peu).

C’est pour vous montrer que :

Après avoir rédigé des dizaines d’emails et de pages de vente …

Dans des dizaines de thématiques différentes …

Je commence à connaitre 2/3 trucs sur le sujet.

Et c’est pour ça qu’aujourd’hui, j’aimerais partager avec vous la méthode EXACTE que j’utilise pour rédiger mes pages de vente.

Oui, comme ça, gratuitement.

C’est cette méthode qui m’a permis de générer des dizaines de milliers d’euros pour mes clients et pour moi-même. Et je vous la donne aujourd’hui, sans rien vous demander en retour. Que je suis généreux …

( Bon après, je vous avoue que si vous pouvez répondre aux deux petites questions que je vous pose à la fin, ça serait génial. Mais sinon no stress, aucun problème :wink: )

Donc voilà. Maintenant que le contexte est installé, je vais arrêter de blablater pour rien, et je vais vous donner cette fameuse méthode.

Pour tout vous dire, elle tient en 6 étapes.

Ces 6 étapes sont celles que j’utilise à CHAQUE fois que je rédige une nouvelle page de vente. Peu importe la thématique.

Mais avant de vous donner ces 6 étapes, je dois vous parler DU concept le plus important en copywriting (vous me remercierez plus tard).

Ce concept, c’est celui qui m’a permis de passer de « Copywriter qui augmente gentiment les ventes de ses clients (mais sans plus) » à « Copywriter qui est de plus en plus sollicité car il explose les ventes de ses clients ».

Ce concept, c’est le suivant : l’empathie.

Voyez-vous, la plupart des blogueurs et web-entrepreneurs qui rédigent une page de vente pensent qu’ils doivent parler en long et en large de leur produit dedans … mais c’est faux.

En fait, c’est tout l’inverse.

Vous voulez rédiger une page de vente qui explosera vos ventes ? Alors vous devez passer la majorité de votre temps sur la première partie de votre page de vente.

Sans parler une seule fois de votre produit, mais juste en empathisant avec votre prospect. Avec ses problèmes et ses peurs. Ses désirs et ses rêves.

En fait, certains des meilleurs copywriters de ce monde recommandent de passer 80% du temps RIEN que sur la première partie de la page de vente.

Car c’est en faisant ça que vous cette fameuse “connexion émotionnelle” avec votre prospect.

Et une fois que ce sera fait, vous n’aurez qu’à présenter votre produit de façon un peu sexy, et le tour sera joué.

Votre prospect n’aura alors plus qu’une envie : sortir sa carte bleue pour vous donner son argent.

Maintenant, la question est : “Comment rédiger cette fameuse première partie de la page de vente ?”

C’est simple : vous suivez les 6 étapes de bibi.

1) Vous accrochez l’attention de votre prospect : C’est le rôle de votre titre, et c’est l’élément le plus important de votre page de vente. Si vous n’arrivez pas à capter l’attention de votre prospect dès le début, tout ce que vous pourrez écrire ensuite n’aura aucune importance. Personne ne le lira.

2) Vous « peignez le rêve de votre prospect » : Vous lui montrez la vie qu’il aura une fois que son problème sera réglé, ou qu’il aura atteint son objectif. Faites-lui visualiser la scène, faites-le rêver. Donnez-lui envie (tout en restant honnête et réaliste, bien sûr. Sinon vous n’êtes qu’un vendeur de rêve - et je ne vous aime pas.)

3) Vous « remuez le couteau dans la plaie » : C’est tout l’inverse de l’étape précédente. Ici, vous allez décrire la peine et la frustration que votre prospect est en train de vivre. Faites-le sans manipulation, sans accentuer ses peines … juste en empathisant avec ce qu’il est en train de vivre, et en lui montrant que vous le comprenez.

4) Vous décrivez les solutions que votre prospect a essayé auparavant pour régler son problème - et pourquoi ça n’a pas marché

5) Vous surmontez les objections qu’il pourrait avoir par rapport à “Pourquoi il ne pourrait pas réaliser son rêve” : Par exemple, si vous vendez un produit dans la thématique de la séduction, les objections pourraient être : “Je suis trop timide pour aborder les femmes”, “Je ne suis pas assez beau”, etc …

Et enfin 6) : Vous introduisez votre produit, et vous présentez en détail la solution qu’il offre au problème de votre prospect

Voilà ! Vous connaissez désormais les 6 étapes que j’utilise à chaque fois lorsque je dois rédiger des pages de vente qui vendent pour mes clients.

( Je vous ai même fait une petite infographie regroupant tout ça :wink: )

Ce n’est pas magique, et écrire une page de vente reste un exercice difficile …

Mais cela devrait être un (très) bon début pour vous aider.

Bien souvent, on a du mal avec l’organisation de notre page de vente. On ne sait pas par quoi on devrait commencer … ce qu’on devrait écrire … dans quel ordre l’écrire …

Connaitre ces 6 étapes (et savoir que vous devriez passer 80% du temps sur la première partie de votre page de vente) devrait vous aider à rédiger de meilleures pages de vente - et donc à augmenter vos ventes.

Dites-moi ce que vous pensez de ce système pour rédiger des pages de vente efficaces (c’est à dire qui vendent vraiment) - et si cela vous a aidé ou non.

Pour ma part, je compte lancer très prochainement mon propre blog sur le copywriting.

Dessus, je partagerai mes meilleurs conseils et stratégies aux web-entrepreneurs et blogueurs (comme vous) qui souhaitent augmenter leurs ventes.

Le truc, c’est que je ne veux pas donner de conseils bateaux comme certains blogueurs peuvent le faire. J’aimerais faire un blog où j’aide vraiment les gens, en répondant vraiment à leurs questions.

C’est pourquoi j’aimerais en savoir plus sur VOS problèmes et VOS attentes aujourd’hui.

Si vous pouviez prendre deux petites minutes pour répondre à ces deux petites questions en commentaire, je vous en serai très reconnaissant. Voici les deux questions :

  1. Si vous avez déjà rédigé une page de vente (ou que vous êtes en ce moment en train d’en rédiger une), quel est le plus gros problème que vous rencontrez ?
  • Est-ce que c’est de ne pas savoir quoi dire ?
  • De ne pas savoir par où commencer ?
  • Comment l’organiser ?

Dites-moi tout.

  1. Si vous pouviez accéder au cerveau d’un copywriter professionnel pour pouvoir augmenter vos ventes, qu’aimeriez-vous y trouver ?
  • Savoir comment rédiger des emails qui vendent tout en étant intéressants pour vos lecteurs ?
  • Savoir comment rédiger de meilleures pages de vente ?

N’hésitez pas à me détailler vos réponses :thinking:

Bien entendu, je vous répondrai.

Et si vous avez du mal avec quelque chose, je vous aiderai personnellement, que ce soit ici ou en privé (j’ai déjà discuté par mail et même par téléphone avec certains blogueurs et web-entrepreneurs).

Au final, c’est un échange gagnant-gagnant :wink:

Sur ce, je vous dis à bientôt sur La Tranchée, et vous souhaite d’excellentes vacances si vous en prenez !

A tout de suite dans les commentaires,

Théo


Suggestion section copyrigthing, écriture
(Olivier Lambert) #2

(Olivier Lambert) #3

Salut Théo! Super le sujet, avec une infographie en plus!!!

J’épingle ça sur la page d’accueil! :nerd_face:


(Francis horion) #4

C’est un super article que tu as fais


(Stéphane Primard) #5

Salut! Je suis aussi Copywriter et ton article me ramène aux bases qui doivent toujours être renforcées!

Merci !


#6

Super articles ! J’ai bien l’intention d’appliquer ces 6 étapes et je sens que ça va grandement m’aider, puisque je suis en train de monter mon premier site web!

Pour répondre à l’une de tes questions, je dirais que j’ai vraiment de la difficulté à trouver quoi dire, à mettre de la chair autour du noyau. Ça fait d’ailleurs plusieurs mois que j’ai commencé à travailler sur ma relation avec ma clientèle en espérant pour avoir cette connexion qui leur démontre que je suis une maman bien ordinaire et que mes produits rejoignent tout le monde. Mais c’est plus facile à dire qu’à faire :stuck_out_tongue:


(Copywriter) #7

Yeah! Cool de savoir qu’il y a d’autres copywriters dans la Tranchée :dancing_men:


(Théo Rossi) #8

Hey Olivier ! Super ça dis-donc, je t’en remercie :grinning:


(Théo Rossi) #9

Hey Stéphane ! Yes, je voulais bien poser les bases : je vois tellement de gens qui galèrent avec leur page de vente et qui partent dans tous les sens lorsqu’ils commencent la rédaction …

Suivre une structure qui a fait ses preuves comme celle-ci permet (presque toujours) à coup sûr d’augmenter ses ventes. Puis c’est bien plus facile de rédiger une page de vente en sachant quoi dire à quel moment, et dans quel ordre.

Au fait : je n’ai pas eu le temps de te le dire, mais j’ai lu ton post “Comment sortir du cercle vicieux des rabais”, et j’ai adoré ! Tu dis de très bonnes choses, ça fait du bien d’entendre ce genre de discours venant d’un autre copwyriter. Bravo à toi


(Théo Rossi) #10

Hey Mélanie ! Content de savoir que mon article t’as aidé :slight_smile:

Merci pour ta réponse. Quand tu dis “mettre de la chair autour du noyau”, qu’est-ce que tu entends par là exactement ? Que quand tu rédiges ta page de vente, tu sens que tu ne dis pas assez de choses ? Qu’il manque des données pour convaincre ton lecture d’acheter ton (futur ?) produit ? J’adore l’expression du noyau en tout cas, haha !


(Théo Rossi) #11

Bon je voulais dire “Merci Francis”, mais le message était trop court pour être posté en tant que commentaire.

Du coup j’ai like ton message.

Puis après je me suis dis “Wow, c’est abusé quand même. Tu réponds à tout le mode sauf à Francis du coup. Il va être triste.”

Donc je pense pas que t’aurais été vraiment très triste, mais voilà ma réponse au final. Et merci Francis ! Hahaha.


(Théo Rossi) #12

Hahah yes ! Ça va, tu t’en sors pour le moment ? Tu débutes, t’as déjà eu des clients ?

(J’aime beaucoup l’idée de la description de ta bio en tout cas :stuck_out_tongue:)


(Annemarieplam) #13

Donc je me lance à répondre

  1. Mon plus gros défi est d’accrocher le lecteur dans les premiers mots
  2. Si je pouvais être dans la tête du copywritter, je voudrais savoir comment my prendre pour le faire de façon subtile

(Lydia Levesque Canada) #14

Merci beaucoup pour ce post ultra pertinent! C’est très apprécié!! :hugs:


(Copywriter) #15

Ouais, ça va hyper bien! Une belle croissance dans les derniers mois. Je dois même déléguer puisque je n’y arrive pas seule :slight_smile:


#16

@Theorsi oui exactement, en fait, mes produits se vendent d’eux-mêmes puisque ce sont des produits très recherchés présentement. Tout ce qui est écologique et durable, pas besoin de faire un gros effort de marketing pour en vendre (j’ai tellement pas de mérite hahaha).

Donc quand vient le temps de ‘‘créer un univers’’ autour de mes produits, pour convaincre le client qu’il a besoin de ce que j’offre, je ne trouve pas les mots, je manque d’inspiration.

À chacun son métier comme on dit, moi je travaille avec mes mains plus qu’avec ma tête!


(Jami Leclerc) #17

Merci pour le guide! Je transitionne de plus en plus les sites web que je construis vers des formats plus axés sur la conversion donc je m’inspirerais de cette formule pour construire mes pages. Tant qu’à moi le modèle Accueil/Services/Produits/A propos/Contact n’est pas l’optimal pour apporter des résultats à mes clients!


(Théo Rossi) #18

Hey Anne, merci d’avoir répondu !
Quand tu dis “de façon subtile”, c’est à dire sans passer pour un marchand de tapis auprès de ton lecteur ? Genre tu veux accrocher l’attention mais tout en respectant ton lecteur, tout en étant éthique, c’est ça ?


(Théo Rossi) #19

Au contraire, vendre des produits que les gens recherchent activement, c’est la meilleure des choses à fair pour un entrepreneur !

Sinon pour ce qui est du copy, ne t’inquiètes pas : j’ai jeté un oeil à ta boutique Etsy et je vois que les produits que tu vends ne demandent pas un investissement financier important.

Donc tout va bien, tu n’as pas besoin de broder 100 ans autour de ton produit dans ta description. Au contraire, il vaut mieux faire court et punchy dans ce cas-là (comme tu le fais).

Après oui, de mon point de vue, il est quand même possible d’augmenter tes ventes en empathisant un peu plus avec le quotidien de ton prospect.

Par exemple quand tu dis “Peuvent servir pour frotter les chaudrons ou tout autres surfaces ayant des résidus collés.” pour ton produit “Tampons à récurer”, tu pourrais aller encore plus loin en décrivant plus précisément ce que vis et ressent ton prospect, en s’adressant directement à lui.

Du genre :

"Vous voyez quand vous devez laver ce fameux chaudron après un bon repas que vous avez fait ? Vous avez bien mangé, mais maintenant, c’est l’heure de nettoyer … et ce n’est pas la chose la plus agréable au monde.

_Il y a plein de résidus collés au fond, vous devez vous y reprendre à plusieurs fois avant de pouvoir tout enlever … Bref, c’est l’enfer. _

Eh bien sachez qu’avec le tampon à récurer, vous n’avez pas à frotter comme une malade pour nettoyer vos chaudrons et casseroles !

En plus, bla-bla-bla …"

Mais sinon c’est très bien. Je serais curieux de voir si tu vends plus en appliquant le conseil que je viens de te donner. Tiens-moi au courant si tu le fais :wink:


(Annemarieplam) #20

@Theorsi exactement ! as tu un truc pour une boutique en ligne ou il y a des miliers de produits?