Le marketing par courriel à l’ère de TikTok…

Avec Facebook, TikTok, Instagram, YouTube, Twitter, les podcasts... Veux-tu bien me dire qui utilise ENCORE le “email” pour communiquer avec ses clients?

Je vais te le dire... Ceux qui veulent faire de l’argent.

Il faut réaliser une chose, chacune de ces plateformes-là n’a qu’une seule et unique mission: rejoindre les gens, communiquer avec eux et entretenir une relation.

Oui, certaines plateformes sont meilleures que d’autres pour certains trucs. Si tu parles de quelque chose de très visuel, peut-être que le podcasting n’est pas la meilleure solution pour toi.

Il faut comprendre que, quand vient le temps de rejoindre les gens — peu importe ton objectif — l’important, c’est le contexte… Et le contexte change d’une plateforme à l’autre. Facebook est différent d’Instagram, des SMS ou de YouTube. Tu n’es pas dans le même état d’esprit et tu n’as pas les mêmes attentes quand tu regardes des vidéos sur TikTok que quand tu t’astines avec un inconnu sur Twitter.

Dépendamment de tes objectifs, il faut que tu te poses une question: quel contexte va te permettre d’atteindre tes objectifs le plus efficacement possible.

Pour moi, c’est le marketing par courriel.


Pour lire l’ensemble de l’article, c’est par ici: :point_down::point_down::point_down::point_down:

5 « J'aime »

Super Article! Effectivement, j’ai expérimenté la même chose : Hausse continue de la croissance, puis aucune vente drastiquement suite à des mises à jour, nouvelles politiques publicitaires, publicités maintenant refusées (roulent depuis 4 mois avec 2k d’interractions et de bons commentaires) etc etc …

J’ai très négligé le mkt par courriels en pensant « Les gens ont déjà trop de courriels, ils vont trouvé ça gossant et se désabonner »… en réalité, un client qui aime ton matériel vas juste plus en manger, et non se désabonner. Sélection naturelle!

Hehe! J’en suis convaincue depuis le début, et je te dirai que j’ai même décroché temporairement de tes infolettres quand tu ventais la pub FB car perso, je préfère mille fois le référencement et mes infolettres. Je crois que les réseaux sociaux fonctionnent par vague et par mode: fut un temps où c’était good pour mon activité d’artiste, puis les « marketing guys » ont pris le dessus et le coût et l’efficacité ont chuté pour moi, alors j’ai tourné vite la page. Quand TikTok est arrivé, me suis créé un compte pour voir. Pis c’est tout. Encore une bébelle. Mon activité croît sans cesse alors que je n’utilise quasiment plus les réseaux sociaux. Et c’est parfait ainsi!
Ravie de voir que je ne suis pas dans le champ avec mon approche!
Merci, bel article qui résume bien je trouve. Ça rassure de savoir que mon intuition est pas si pire.

4 « J'aime »

Très d’accord! D’ailleurs, j’ai décidé dès le début de l’année de faire l’expérience de ne plus mettre de temps dans les médias sociaux et de mettre tout mon temps dans mon infolettre. J’en avais un peu la chienne, mais je l’ai fait. Et le résultat de mon expérience fut convaincant : plus d’abonnés, plus d’interactions, plus de ventes, plus de tout quoi ! Mais il me manque une « twist », une manière de faire qui serait encore plus efficace et plus profitable. Il me manque quelques points techno aussi. J’attends ta formation avec impatience.

Exact! Je ne sais pas pour toi, mais perso j’ai des infolettres que je m’assure de lire, peu importe le titre du courriel.

Un bon exemple est l’infolettre de Lynn Alden. Regarde à quel point c’est plate:

Pourtant, je n’archive JAMAIS ses courriels avant de les avoir lue et d’avoir lue son rapport complet qui est toujours TRÈS long, mais ô combien pertinent! (Voici son dernier)

Temporairement* est le mot important de cette phrase! :stuck_out_tongue: Quand j’ai commencé à dire aux gens d’investir en pub Facebook, le coût était facilement 10x plus bas. Facebook est encore une belle plateforme PAYANTE, mais plus que jamais les gens doivent se trouver d’autres moyens de se faire connaître.

Je suis content de lire ça! Constamment sentir qu’on « doit » publier sur Facebook, Instagram et tout le reste, ça met une pression constante à essayer de plaire à l’algorithme et ça fini par nous faire perdre l’essence de notre mission!


Suivi du sondage

Quelques heures après l’envoie de l’infolettre, voici ce à quoi ressemble les résultats du sondage:

Facebook est encore la priorité #1 des gens! @CaroleAnneVilleneuve, c’est bon pour toi ça! :wink:

4 « J'aime »

Super vidéo et article. On est parfois perdu et tenté d’utiliser que les médias sociaux… mais… Quand Fb m’empêche de mettre publiquement ce que je fais dans la vie (des SHOWS de danse) qui même en extrait est bloqué de droits d’auteurs que j’ai pourtant payés, quand tes post ne sont vus que grâce à un super algorithme qui change et que tu dois connaître les astuces changeantes, au final, le courriel, c’est simple, fiable, efficace et direct. Bon fiable, ca reste mon problème, mes clientes ne reçoivent pas toujours mes envoi, et les réponses ne sont pas toujours acheminées non plus. Je vais revoir la formation email marketing que j’ai pris avec toi, et assurément poursuivre avec la prochaine!!

Salut! Il faudrait que tu envoies une infolettre à l’adresse généré par le site de https://www.mail-tester.com/ et créer un nouveau sujet sur le forum avec un screenshot des résultats! Je vais sans doute pouvoir t’aider. :slight_smile:

3 « J'aime »

Petite correction (pour tes prochains articles ou vidéos)…

Quand tu parles des 3 éléments que vont évaluer les gens pour déterminer s’ils vont ouvrir ou non ton courriel, tu parles du titre, de l’extrait et du destinataire… En fait, tu veux dire l’expéditeur.

Le destinataire de ton infolettre, c’est ton abonné, et l’expéditeur, c’est toi maître suprême… :crown:

J’ai dit destinateur et non destinataire!

En tout cas, c’était ça dans mon script. Je me suis peut-être mêlé en filmant!

1 « J'aime »

Hoooooo, mon erreur. :roll_eyes:

J’ai revérifié et tu dis effectivement « Destinateur ».

Peut-être que malgré tout, l’utilisation de « Expéditeur » porterait moins à confusion.

Bonne journée,

1 « J'aime »

Je crois qu’il faut nuancer le choix de méthode d’acquisition.
Certaines entreprises ont une clientèle très nichée et la méthode d’acquisition peut être plus « directe » que pour d’autre entreprises qui visent plus large.

1 « J'aime »

J’ai vraiment hâte à la formation! Je viens de lancer mon entreprise et j’ai mis l’emphase en premier sur mon infolettre même si plusieurs doutent de mon choix de canal prédilection. J’ai capturé et je continue de capturer des adresses courriel via les réseaux sociaux. Depuis que j’ai déjà vu François Lambert perdre l’accès à toute sa page Facebook, je me méfie vraiment de dépendre d’une plateforme externe!

1 « J'aime »

Et il est tellement pas le seul!! Ça arrive beaucoup plus souvent qu’on pense, ça me jette par terre chaque fois que ça arrive à quelqu’un qui n’avait pas de liste courriel, quel cauchemar :grimacing:

2 « J'aime »

J’ai aussi eu ce genre de problème mais récemment j’ai appris des choses très intéressantes à ce propos.

Mon problème principal était les courriels envoyés dans des comptes Hotmail et Outlook. En discutant avec mon hébergeur pour régler un problème d’envoi, j’ai appris que ma signature était l’un des facteurs.

J’avais une image de ma carte d’affaire et quelques liens et en enlevant l’image, je n’ai plus ce problème.

2 « J'aime »