La grosse bébitte qu'est le plan d'affaires

Salut les Tranchois et Tranchoises!

Je suis récemment retombé dans la créature qu’est le plan d’affaires et j’ai vraiment l’impression de perdre de mon temps… Mon partenaire et moi avions une première version vers la fin 2016, nous avons fait une V2 (la plus complète) durant les Fêtes, une V3 vers la fin Janvier, une V4 en Février et finalement une V5 la semaine dernière… Beaucoup de raffinement entre V1 et V5, mais j’ai l’impression qu’on tombe vraiment dans “l’enculage de mouches”…

On est même allé jusqu’à engager une agence de consulting pour nous aider a comprendre comment on peut raffiner notre plan d’affaires et nous aider a trouver du financement, mais plus ça va, plus j’ai l’impression qu’on travaille sur quelque chose qui servira à être un beau presse-papier et rien de plus.

En début de semaine, j’ai recommandé à mon partenaire de se concentrer sur une version plus concentrée, orientée plus comme un “pitch” qu’un plan d’affaires, quelque chose d’intéressant à présenter à un investisseur ou une banque. Après tout, c’est à ça que ça sert un plan d’affaires, non?

Salut!

Je ne crois pas vraiment aux plans d’affaires… Tu es mieux d’avoir un MVP à la place d’un beau document bien rédigé. Ça va mieux pour chercher du financement quand on a un peu de traction. J’ai écrit un loooong article où j’explique pourquoi j’aime pas enculer des mouches ici :slight_smile:

1 J'aime

Tu es mieux d’avoir un MVP à la place d’un beau document bien rédigé.

100% d’accord et c’est exactement ce qu’on a fait. On a construit le site web, bâti l’équipe et créé l’offre de service, dans le but de pouvoir mieux se “justifier” et prouver que ça marche notre histoire. Je vais aller jeter un coup d’oeil sur ton article Olivier, merci!

Je pense que le plan d’affaire à deux utilités:

  1. Te permettre d’éclaircir tes idées de projet pour toi même. Donc en gros ça structure ta réflexion pour t’aider à raffiner tes idée. Ensuite tu peux écrire un pitch d’enfer. Dans ce cas tu as juste besoin de la structure donc inutile d’y passer 30 ans.

  2. Si tu veux être financé par des institutions comme les banques, je pense que tu n’auras pas le choix. Mais il y a pleins d’autres moyens de trouver des investisseurs qui avec un bon pitch et une preuve de concept (ou un Produit Minimum Viable) seront prêt à embarquer dans une bonne idée.

2 J'aime

Si tu veux être financé par des institutions comme les banques, je pense que tu n’auras pas le choix.

C’est l’une des raisons pourquoi on s’est dit qu’il fallait se forcer un peu et le faire au complet… Après 4 versions, on connait très bien notre marché, nos clients et notre produit. Je trouve simplement que c’est peut-être “overkill” d’encore passer du temps là-dessus…

Ah oui les plans d’affaires!

Essentiellement, le plan d’affaires permet de se structurer et d’avoir une forme commune pour présenter notre projet à des futurs collaborateurs ou investisseurs.

Tout dépendant de la région où vous résidez, il y a divers services qui existent pour vous aider à élaborer votre plan d’affaires. Les CLD, la SADC, organismes locaux et même Desjardins proposent divers gabarits et services d’aide totalement gratuitement. En plus, certains peuvent même vous débloquer des petites subventions (- de 10 000$) ou vous préparer pour le pitch à une institution financière.

Il n’y a pas de recettes miracles. Le plan d’affaires prend beaucoup de temps à élaborer. Il vous faut aller chercher plusieurs avis car chacun possède en quelque sorte son expérience et vous posera d’excellentes questions mettant à l’épreuve votre projet. Mon conseil: Commencez avec l’aide gratuite et complémentez avec un service de consultation pour “passer au prochain niveau” (comme celui d’Olivier, je présume!).

Il n’y a rien de parfait dans un plan - il évoluera dans le temps et vos prévisions financières seront fort probablement bidons. L’important est de bien supporter ce que vous avancez; un “pourquoi?” ou un “comment as-tu obtenu ce chiffre?” est si vite arrivé :four_leaf_clover:.

La perfection n’existe pas. À un moment donné il faut agir. Si vous êtes confiant et que vous maitrisez votre sujet en plus d’y apporter votre passion alors il n’y a aucune raison que vous n’arriviez pas à convaincre. Si en plus vous avez le PMV qui prouve que ça marche alors il faut tenter votre chance.
Le business plan c’est surtout pour structurer. Genre ne pas oublier de détails importants: yé on a un super produit, on a un marché… et quand le banquier vous demande “comment allez vous générer des profits” de ne rien avoir à répondre.
Au pire ce qu’il peut arriver c’est que la première banque vous refuse, dans ce cas vous saurez ou mettre vos efforts avant de rencontrer la suivante. En même temps, il n’y a pas que les banques dans la vie. Je ne sais pas le genre de projet que vous cherchez à financer, mais il y a beaucoup d’autres sources de financement.

Au pire ce qu’il peut arriver c’est que la première banque vous refuse

C’est en fait ce que je me suis dit, on aimerait aller pitcher dans une banque, même si c’est pour un petit montant, question de voir si:

  1. Est-ce qu’on passerait?
  2. Qu’est-ce qu’on en retire?
  3. Quelles infos on n’a pas?

Je ne sais pas le genre de projet que vous cherchez à financer, mais il y a beaucoup d’autres sources de financement.

En fait, le projet est Jeux.ca, nous sommes un média web qui traite de l’actualité des jeux de tous genre (jeux de rôle, jeux de société et jeux vidéo) On génère notre revenu via des publipostages, de la publicité et de l’aide aux PME du milieu avec une panoplie de services marketing et web.

On en est a 6 mois d’activité et on a levé près de 40 contributeurs volontaires ainsi que plus de 15 000 visiteurs depuis Novembre 2016, on est “steady” a 4000 par mois en ce moment.

On faisait le plan d’affaire dans l’optique d’être béton si on cherche du financement, on l’a bâti comme une “p’tite bible”, où on retrouve tous les détails du projet.

Bonne attitude, rien de tel que d’aller à la source pour avoir l’heure juste.

En passant vous avez un abonné de plus, j’adore les jeux, surtout board game.

Pour un business online, la banque va vraiment vouloir comprendre votre business model, donc vous n’aurez pas travaillé pour rien sur votre BP :slight_smile:
Un PMV c’est bien mais il faut surtout que vous soyez capable d’expliquer et mesurer votre hypothèse de valeur et de croissance (entendre comment vous allez faire du cash à long terme). Car du trafic et des abonnés c’est bien, mais ça ne se converti pas tout seul en cash.

Vous avez l’air d’avoir bien penser votre affaire (plusieurs sources de revenus potentiels…), reste à voir comment convaincre les banquiers, et pour cela, rien de tel qu’un essai.

Je vous souhaite bonne chance. Je serais curieux de connaitre le résultat si ça vous dit de le partager.