Est-ce possible que cette artiste vous enseigne des leçons marketing vraiment deep?

Est-ce possible que cette artiste vous enseigne des leçons marketing vraiment deep?
0

En tout cas, pour moi elle l’a fait…

Quand j’ai vu ce qu’elle faisait, mon premier réflexe a été de vouloir le partager à tout le monde.

Pis là, jme suis dit: « Faut que je le partage à la Tranchée, mais je voudrais que ça puisse vous aider vraiment aussi… que ça apporte de la valeur à la Tranchée… »

Donc, j’ai décidé de disséquer la psychologie derrière ma réaction et de faire des liens avec la vente et le marketing pour t’aider avec ton entreprise!

J’écris cette ligne après avoir terminé la publication (pcq j’avais aucune idée où j’allais aller avec ça) et ça va plus profond que je pensais aller! J’espère que ça te va si j’en offre plus que prévu? :slight_smile:

Donc, la personne en question est la blonde à un de mes meilleurs amis. J’savais qu’elle dessinait un peu pcq mon ami nous l’avait dit, mais sans plus. Il l’a jamais vantée, alors je pensais qu’elle était juste moyenne…

Dernièrement, elle a sorti des cartes de Noël et j’ai été flabergasté…

Preuve:

Elle fait ça à la main, c’est fou. Et elle m’a dit qu’elle avait trouvé sa voie il y a 2 ans, donc elle reste dans la même thématique de nature, animaux depuis.

Mais pourquoi est-ce que le feeling de « devoir » partager à ce point-là est né? C’est quoi la psychologie sous-jacente (du moins ce que je suis conscient et selon ce que je comprends du marketing) qui fait que j’ai eu ce sentiment? Et comment est-ce que tu pourrais l’utiliser pour ton entreprise?

Tout d’abord, je vois celui-là:

  1. Je sais qu’elle est très humble. Je sais pas pour toi, mais j’ai toujours une propension à vouloir faire connaître les gens humbles. Surtout lorsque ceux-ci ont un talent aussi incroyable.

Selon Russell Brunson dans son livre Dotcom Secrets, ton entreprise doit avoir un personnage charismatique (qui est le personnage présenté à tes clients pour connecter avec eux) et décrit 4 types qu’il a remarqué être particulièrement attirants pour les gens.

Il y a:

  1. Le leader
  2. L’aventurier, le militant
  3. Le reporter, l’évangéliste
  4. le héros réticent

Dans ce cas-ci, pour elle, je veux la faire connaître et l’aider parce qu’elle correspond au 4ème type: le héros réticent. Comme si elle avait un pouvoir (clairement elle en a quand même un) et qu’elle ne savait pas quoi faire avec.

D’ailleurs, je lui ai demandé avant si elle voulait avoir ce genre de promotion ou si elle préférait garder ça plus intime, dans la famille, les amis et that’s it.

Finalement, elle a été d’accord pour que j’le partage.

Comment ça s’applique au marketing et l’entrepreneuriat?

On parle beaucoup de compétition et beaucoup de se concentrent là-dessus… C’est beau de savoir la compétition, mais je suis un fervent défenseur de donner le plus qu’on est capable, sans regarder à côté. Beaucoup plus inspirant.

En trouvant ta « voix », ce qui te rend unique, et en y donnant tout ton coeur, tu vas aller dans une direction que tes compétiteurs ne pourront pas aller. Naturellement, tu vas être porté à donner plus, car tu veux vraiment aider. C’est ton coeur que tu y mets.

Il est beaucoup plus fréquent qu’on entende parler de ça en termes d’art, là où justement, donner du sien est très important pour se démarquer…

Par contre, je pense qu’on a une leçon à apprendre ici en tant qu’entrepreneur et qui est de donner le plus possible du sien justement.

Et je ne parle pas de se défoncer au travail, mais de montrer sa personnalité davantage.

La compétition ne peut pas être toi ni imiter ta personnalité et ta passion. C’est automatiquement un argument de vente, car les gens qui se sentent interpellés vont connecter et ce à un niveau beaucoup plus profond.

Parce que les gens connectent avec le personnage charismatique. Et qu’ils s’attachent à cause de l’histoire qui a fait que tu es qui tu es… ce qui m’amène au 2ième point…

  1. Je connais déjà un peu son histoire

Les gens connectent avec nous, car ils ont l’impression de nous connaître et aussi parce qu’ils savent que tu les comprends, bref que tu as vécu ce qu’ils ont vécu.

En ce qui concerne la blonde à mon ami, je la connais et je connais un peu de son histoire. Alors, lorsqu’elle sort ce genre de carte, de dessin, ça vient me chercher encore plus, parce que je sais d’où ça vient…

Comment on transfère ça à la vente?

Vous devez connaître et savoir raconter votre histoire d’origine. Il y a une grande leçon que j’ai apprise de Russell Brunson et qui m’a prise tellement trop de temps à comprendre.

La leçon est la suivante: « La meilleure façon de vendre est par les histoires. »

Je savais déjà que les histoires étaient super efficaces, car c’est comme ça que le cerveau enregistre les informations. Si tu veux être un maître de la mémoire, associe une histoire avec les termes que tu dois mémoriser, ou n’importe quel truc.

Après, tu te repasses l’histoire et, magie!, tu as tout retenu par coeur.

Les mémoires sont attachées aux émotions. Nos émotions impriment les choses en nous et les émotions sont créées à travers nos expériences. Nous pouvons vivre les émotions et connecter avec les autres, car nous revivons nos expériences similaire à travers leurs histoire…

Bref, on se reconnecte à nous-même chaque fois qu’on connecte avec quelqu’un.

Ouf… ça va plus loin que j’pensais aller pour être franc lol. Je suis comme en train de tout comprendre ces principes-là en même temps que je les explique! Ça se peaufine!

Bref, tout ça pour dire que tu devrais raconter d’où tu viens…

…Mais pas de n’importe quelle façon!

Garde uniquement tout ce qui est pertinent pour ton client. Pour connecter avec toi, tu dois les faire se reconnecter avec eux-mêmes, avec leurs douleurs et ils le font en revivant leur expérience à travers la tienne. Donc, garde ce qui est similaire avec ta clientèle.

Eux, ils sont encore coincés avec le problème qu’ils essaient de régler (ce que tu offres comme solution). En leur disant que tu as eu exactement la même chose et que t’as trouvé la solution que tu vends maintenant, tu n’as pratiquement rien à faire de plus pour vendre. Tu peux simplement demander: “Le veux-tu?” et ça serait closé à 90%.

Car avec ton histoire, ça vient automatiquement leur montrer que la possibilité que ça fonctionne existe.

Et ils savent que ça se peut aussi POUR EUX, car leur histoire est semblable. Ensuite, tu démontres avec quelques clients que tu as servi et voilà, tu viens compléter la question qu’ils se posent: “Ouais, c’est possible pour lui, mais est-ce que ça va fonctionner pour moi?

Obligé d’être toi? Non, mais il faut un personnage charismatique auquel ta clientèle va s’identifier. Subway a explosé ses ventes quand ils ont trouvé Jared (et ont perdu beaucoup de ventes quand ils l’ont perdu!).

Donc, en connaissant sa personnalité et en voyant ses cartes, j’ai connecté plus avec ce qu’elle fait.

Autre point d’ailleurs pour raconter ton histoire, c’est que tu viens d’ajouter l’authenticité (oh et par hasard ça prend du coeur pour faire ça!) et ça c’est un méga boost de sentiment de confiance.

Les gens te font confiance beaucoup plus rapidement. Mais… ces deux facteurs-là enlèvent pas le point suivant…

  1. Ce qu’elle fait est clairement de la qualité.

Bon, être sympathique et connecter c’est beau, mais si ce que tu vends est vraiment pas bon, alors tu ne feras pas de ventes non plus.

L’offre qu’elle fait est une carte faite unique faite à la main. De plus, tu rajoutes le facteur “encourager un talent qui le mérite”.

Tu vois ça et t’as le goût que la personne réussisse, car ça a beaucoup de potentiel.

Un bon produit, une offre de qualité a besoin de beaucoup moins de vente pour être vendue que l’inverse.

Donc, l’importance d’avoir des bonnes offres et un service de qualité sont primordiaux.

Heureusement pour toi, tu peux jouer avec ça aussi de manière créative.

Tiens, je te donne une formule facile: V+I+E + Offre principale = $$$

V.I.E. est l’acronyme des types d’objections qui existent.

Véhicule (le produit ou service que tu proposes pour les amener à leur résultat)
Internes (est-ce que ça s’applique à eux et est-ce qu’ils sont capable de l’utiliser pour avoir les résultats?)
Externes (est-ce qu’ils ont les ressources externes pour ça? Temps et argent…)

Les gens n’ont que ces 3 types d’objections.

Lorsque tu proposes une solution, tu créés de nouveaux problèmes et objections qui n’étaient pas là avant de donner cette solution.

Et ces objections vont toujours concerner ces 3 points.

Par exemple, tu proposes une cure de perte de poids qui fonctionne à merveille, le problème majeur qui intervient est: “Comment je fais pour le maintenir maintenant?”

Donc, si tu proposes des ressources qui répondent à ces nouveaux problèmes et que tu les donnes en bonus, alors là tu viens d’offrir quelque chose d’inégalité et d’une incroyable qualité.

Imagine: “Cure de perte de poids: 10 lbs en 10 jours!”

Ok, mais comment je le garde après?

Je t’ajoutes mon plan d’alimentation et d’entraînement.

Ok, mais comment je dois m’habiller, faut tu un équipement spécial?

Je t’ajoutes mon kit d’entraînement et un pantalon et t-shirt fournis à l’effigie de la compagnie.

Ok cool, mais comment je garde la motivation de continuer?

Tu as accès à mon groupe Facebook privé où une communauté de personnes comme toi y sont. C’est un groupe d’entraide où je suis régulièrement pour aider aussi.

… …

Bref, tu vois le genre? Ça, ça aide à en donner plus que le client en demande.

Et, tu peux même mélanger un peu et offrir un partie des bonus et ensuite, livrer un bonus de plus non annoncé.

OMG! C’est Noël en avance!!

Et ces bonus, tu en donnes combien? Et bien, pour être franc, il n’y a pas vraiment de règle pour ça, mais j’aime bien ce que Stephen Larsen, l’ancien créateur d’entonnoirs de vente pour Russell Brunson, dit à ce sujet.

Il dit de prendre l’objection la plus importante à répondre dans chaque catégorie, donc 1 Véhicule, 1 Interne et 1 externe et de créer une ressource qui lui répond.

Il y a toujours une minorité d’objections qui vont vraiment faire une différence dans le choix et si ces objections sont répondues, alors tu viens d’augmenter grandement la valeur de ce que tu offres, et les chances de le vendre en plus.

Donc, pas obligé de réinventer la roue et de nécessairement inventer le nouveau Ipod pour faire une offre unique et qui a vraiment de la valeur aux yeux des gens.

Et, dans le cas de mon amie artiste, son offre est non seulement un de ses oeuvres, mais qui a en plus une fonction: une carte de Noël… et une valeur ajoutée: encourager une artiste locale et avoir une carte unique et vraiment cool. Et en plus, tu peux avoir une bonne histoire et paraître vraiment cool.

C’est pas mal ça pour mon analyse. J’espère que tu comprends maintenant pourquoi il fallait que je le partage et que t’as obtenu beaucoup de ça!

Maintenant, sache que je ne prend aucun profit et j’espère que tu sens et vois dans tout cet article que j’ai fais ça avec le coeur seulement.

Vois-tu maintenant à quel point donner du tien et y aller avec le coeur peut te faire donner beaucoup plus que la compétition et la rendre totalement insignifiante à tes yeux?

Tiens, au cas où, revoici son Instagram:

Pis tu peux y écrire à ce e-mail si tu veux:
illustration.fred@gmail.com

Tourlou!

P.S.: C’est lequel ton préféré? Moi j’avoues que je suis partagé entre le renard ou le hibou… pas facile…

P.P.S.: D’ailleurs, si tu veux avoir ton histoire personnelle écrite par un copywriter de métier, j’en ai déjà écrit plusieurs pour des clients et j’ai décidé d’en faire un nouveau service. Donc, écris-moi si tu en veux une!

5 J'aimes

Je prends quelques secondes pour simplement te dire : BRAVO… Ton contenu dans cette publication est remplie de valeurs et de générosités. Ça démontre la valeur de ton mindset… ! Merci…

1 J'aime

Super apprécié ces quelques secondes Louise :slight_smile: