Édition - publier un livre

Bonjour,

J’ai commencé récemment à écrire un livre sur l’organisation et la gestion de sa pratique en tant que professionnel (orthophoniste, orthopédagogue, psychologue, ergothérapeute, etc.). Je le fais parce que c’est quelque chose qui me tient à coeur depuis un moment. Je n’ai pas été approchée par une maison d’édition quelconque, ce qui m’amène ce questionnement :

Parmi ceux qui ont déjà publié un livre, quels sont les avantages de faire affaire avec une maison d’édition VS auto-édition et vice versa.

Et tant qu’à être dans le sujet, en lien avec le sujet de mon livre, dans le cas où j’aimerais aller de l’avant avec une maison d’édition, en auriez-vous à suggérer? Je sais que j’ai un sujet assez niché donc je ne m’inscris sûrement pas dans la visée de plusieurs maisons d’édition.

Merci :slight_smile:

1 J'aime

La réponse se trouve dans la quantité d’énergie que tu es prêt à investir dans la promotion de ton livre.

T’as 3 possibilités :

  • Tu trouves une maison d’édition qui fait tout (bonne chance, moins de 2% des manuscrits sont publiés)… mais encore, ça ne veut pas dire que va en vendre beaucoup (mon livre a été vendu à moins de 200 exemplaires en 3 ans par l’éditeur).

  • Tu trouves une maison d’édition qui fait une parti du travail (elle te guide dans le processus d’impression, parfois à tes frais) mais ne s’occupe pas du marketing, dans laquelle tu vas devoir t’impliquer.

  • Tu fait un Ebook via un blog bien nourri, et tu t’impliques à fonds dans le marketing en te donnant une fenêtre active de 2 ans.

Je te dirais que d’un point de vue de la rentabilité, la 3e option est certainement la plus avantageuse, et la seule qui te garanti (presque) une source de revenu significative.

1 J'aime

L’avantage de la maison d’édition, c’est le côté « validé par une instance ». Mais comme mentionne @David_Couture, ce n’est pas nécessairement la plus payante. À moins de devenir un best-seller et obtenir tout ce qui va avec.

Pour ma part, j’ai opté pour le 100% numérique. Chaque vente me génère 100% des revenus.

1 J'aime

On le souhaite tous! Je pense qu’on peut affirmer que 100% des écrivains sont convaincus que leur oeuvre à le potentiel d’être un best seller. Supposons cependant qu’il y a 3 millions de livres sur Kindle, et que les best-seller sont dans les top 500, ça fait 0,02% des chances d’être dans cette liste élitiste. Mathématiquement, c’est peut-être effectivement pas la stratégie la plus payante que de viser le best seller… n’importe quel autre stratégie de vente offrira de bien meilleur perspective.

Merci pour vos réponses! Effectivement, je crois m’enligner pour l’auto-édition.

2 J'aimes