Comment automatiser et décentraliser son entreprise?

Un petit article où je propose une méthode concrète pour « décentraliser » certains des aspects de son entreprise.

1 J'aime

Le projet est extrêmement intéressant, je vais suivre son évolution de près. Beaucoup d’inconnu pour moi, mais je trouve ça intriguant et excitant. J’ai bien hâte d’en apprendre plus sur les différents concepts que tu proposes.

Wow ! Ça apporte beaucoup de réflexion.

J’ai hâte de voir la suite du projet, son évolution… J’espère que tu pourras documenter le tout (essaie et erreur), comme tu l’as fait par le passer, afin d’en inspirer d’autres à décentraliser leur entreprise (j’en rêve).

Par contre, ce concept est relativement nouveau, particulièrement dans le milieu francophone et la documentation sur le sujet n’est pas toujours clair (anglais > français).

@Olivier Lambert, laisse nous des traces.
Ce serait génial que d’autres en laisse, également, avec leur propre expérience éventuelle de décentralisation d’entreprise.

Je vais dans le même sens que les autres , concept très intéressant. Oui pour le LT coin.
Est-ce qu’il y a d’autres projets décentralisateur made in Québec ?

Je t’avoue qu’en Belgique pour l’instant, je n’ai jamais entendu parlé de cela :blush:

Bon en même temps, je suis coupé des médias et je sélectionne mes sources d’informations donc je suis peut-être passé à côté ?!

Mais dans les différents club d’affaires, personne n’en a parlé, donc je crois que c’est propre au Canada pour l’instant ?!

Très intéressant, indeed!
Ça me fait réfléchir particulièrement au niveau de la décentralisation des opérations. Je vais y réfléchir pour Article 23. C’est un modèle qui pourrait s’appliquer à mon entreprises.
Niveau propriété, juste une question, pourquoi tu choisis la structure d’une fondation? J’ai peut-être loupé la réponse dans le texte, si c’est le cas, désolée.
Question investissement sans compte à rendre à personne, je suis pas mal certaine que les jetons sont des formes de valeurs mobilières visées par la législation en la matière (AMF). Si ce n’est pas déjà le cas, il faut s’attendre à ce que des formes de contrôle externes viennent ou tentent de s’en mêler.

Il n’y a pas tant de documentation pour ce qui est de l’aspect légal puisque tout ça reste dans une zone grise.

Pour créer son propre blockchain, il y a Starport qui est programmé en Go.

Pour les smart contract, il faut regarder du côté de CosmWasm qui est programmé en Rust.

Il va falloir que je m’y mettes cette année!

Pas vraiment, beaucoup de Bitcoiners par contre! Francis Pouliot avec BullBitcoin est un bon exemple.

Personne n’en parle nulle part encore. C’est un sujet abordé uniquement dans les cercles de VC et sur les forums de projets crypto!

L’idée est de ne plus faire de profits, alors il faudrait que le projet arrête d’être une corporation. Ça pourrait se faire en tant que corporation si, à la place de faire un « Don » en donnant les liquidités dans un pool sans être capable de les retirer, on met un modèle où la contrepartie du « pool » est simplement la trésorerie en crypto de l’entreprise.

C’est juste un modèle plus centralisé puisque l’achat du jeton inclu le risque que l’entreprise décide de liquider sa trésorerie pour émettre des dividendes aux « vrais » propriétaires.

Effectivement! De ce que j’ai cru comrendre, il y a 3 choses que le jeton ne doit pas faire au risque d’être considéré comme une action non enregistrée.

  1. Elle ne doit pas verser de dividendes. (Dans mon modèle, c’est correct puique la valeur du token apprécie à cause des dons de la fondation à un contrat intelligent qui n’est plus sous son contrôle).

  2. Elle ne doit pas permettre de voter. (Donc problème avec la gouvernance expliqué dans mon article).

  3. Pas le droit de la vendre. (Donc mon 20% de vente privée ne fonctionnerait pas. 🥲)

On va attendre de voir ce que le gouvernement va finir par dire là dessus. Vendre une action non enregistrée est une offence passible de 5 ans de prison. J’aimerais m’éviter la prison si possible! :stuck_out_tongue: Il y a probablement moyen que je m’expatrie pour bypasser tout ça!