Ce que je n'avais pas compris avant d'avoir écrit plus de 2 000 titres qui ont généré des millions de clics

Ce que je n'avais pas compris avant d'avoir écrit plus de 2 000 titres qui ont généré des millions de clics
0
(Stéphane Primard) #1

L’année passée, j’ai appliqué pour écrire des titres pour un blog Américain d’extrême droite (ouais, les fans finis de Trump) et… je suis vraiment allé à fond et j’ai finalement eu l’emploi!

Ma job a été d’écrire 8 titres par jours pendant 8 mois, jusqu’à ce que la guerre de Facebook contre les clickbaits finisse par tuer le projet et que la compagnie me dise qu’elle ne peut plus me payer.

Heureusement en fait, parce que je commençais à avoir un sérieux dilemme moral de prendre pour Trump, alors que dans la vie, je suis plutôt du genre à vouloir comprendre sans être extrême, et donc je penche plutôt vers la gauche.

Bref, en fait j’aime pas vraiment la politique…

Mais bon, ça c’est un autre sujet.

Donc, en ces 8 mois, j’ai écrit plus de 2 000 titres qui généraient des millions de clics par mois

Et, j’ai décidé de te dire ce qui, au final, m’a aidé à écrire des bons titres. Je vais te les classer en ordre d’efficacité, et je ne pensais pas que c’était cet ordre-là au début…

Pour lire la suite:

300HEADLINES_-_Dan_Kennedy.pdf (134,4 Ko)

12 Likes
(Staifany Gonthier) #2

Merci pour cet article et la formule magique! J’abonde en ce sens!

C’est moi ou le lien vers le pdf au bas de la page ne fonctionne pas?
J’ai un 404 ici.

Bien à vous!

Staif

(Guillaume Gingras) #3

Merci. Rien de neuf, mais bien ordonnée, ce qui est utile à l’implantation stratégique.
Petit bémol, tel que mentionné ci-haut, le lien ne fonctionne pas.

(Olivier Lambert) #4

En effet! @Styphoon, as-tu encore accès à ton PDF? Il faudrait le ré-uploader :confused:

(Stéphane Primard) #5

Hello! Je vais regarder le pourquoi de mon lien et je corrige ça!

(Marie-Pierre Guignard) #6

Maintenant le document est disponible @staifany et @guillaume.gingras :slight_smile:

3 Likes
(Charles Rolland) #7

C’est du nouveau pour moi alors merci beaucoup d’avoir partagé ton expertise. Un domaine fort intéressant le copywriting…

2 Likes
(Stéphane Primard) #8

Depuis que je suis tombé sur le copywriting, j’ai compris que c’était la base de tout. C’est vraiment intéressant parce que c’est la psychologie derrière ce qui mène à une vente!
Si tu comprends le copywriting, tu comprends après comment tout utiliser, alors je t’encourage fortement à étudier ça!

2 Likes
(Villejulie) #9

Merci pour ces réflexions. Est-ce qu’il y a un nombre de mots qui semble optimal?

(Stéphane Primard) #10

Il n’y a pas de réponse fixe pour ça. Par contre, plus tu es capable de dire la même chose en le moins de mots possibles, plus ça a d’impact.

C’est comme si tu avais une force exercée, et plus tu rapetisses le point d’impact, plus ça fesse fort! Donc, moins de mots avec le même message donne habituellement de meilleurs résultats.

Je te dirais que je visais entre 4 et 7 mots idéalement, mais j’ai déjà écrit des titres de 12 - 13 mots
qui ont bien fonctionné. Si tu vas heurter les croyances, par exemple, ça a souvent beaucoup d’impact, peu importe le nombre de mots.

(Villejulie) #11

Merci beaucoup. Aussi, je comprends que la poésie du titre est plus important que d’avoir les bons mots pour le référencement Google.

(Stéphane Primard) #12

Ça dépend de ton objectif! Si tu veux bénéficier davantage du référencement Google, alors tu devrais en effet réfléchir plus en ces termes.

Moi, ce que je propose, c’est plutôt une forme pour avoir des articles plus “viraux”. Donc, ça mise davantage sur la polarité et le fait de toucher les croyances et les émotions plutôt que de miser sur Google.

Un mélange des deux peut être bon: avoir du référencement Google pour attirer des inconnus par le SEO et avoir d’autres titres plus accrocheurs pour les garder captivés sur ton blog ou site web.

Pour ma part, je ne suis pas celui qui s’occupe du SEO pcq je n’aime pas ça. Je préfère quand j’ai l’impression d’avoir eu le contrôle à 100% (ce qui n’est pas vrai non plus), plutôt que de dépendre de Google. La viralité peut payer beaucoup plus, mais peut aussi être plus difficile à atteindre.

Bref, c’est à voir comment tu le feels!

(Lindaleclerc) #13

Justement je me préparais à faire un brainstrom de titres! BAM! bon timing!

1 Like
(Michel Grégoire) #14

Merci Stéphane, très intéressant.
Serait-il possible d’avoir le PDF en français svp
Les mots justes sont importants et mon anglais est très mauvais. image

(Giovanna ) #15

Bel article, très pertinent! Je vais mettre en pratique tes trucs, surtout pour la création de mon avatar, ce sera mon point de départ. Merci

1 Like
(Frenchiejulie) #16

Super pertinent, utile et bien ecrit!
Merci pour ton partage!

1 Like