Ton aimant ne devrait pas être la première étape de ton tunnel de vente

Ton aimant ne devrait pas être la première étape de ton tunnel de vente
0

Lien vers l'article: https://www.latranchee.com/ton-aimant-ne-devrait-pas-etre-la-premiere-etape-de-ton-tunnel-de-vente/

Quand on pense entonnoir de vente, on a souvent un modèle préfait en tête. On commence avec de la publicité pour un aimant gratuit, qui est en quelque sorte un petit cadeau pour aller chercher le courriel des gens. Ensuite, on envoie une séquence de courriels, qui mène vers quelque chose. Un webinaire, par exemple. Ou une offre pour acheter quelque chose. Whatever. Mais, chaque fois qu’on pense entonnoir, on imagine que ça commence avec un aimant. Si tu crées un premier funnel et que tu n’as pas de vente, c’est la chose à faire. Tu veux être le plus efficace possible en n’investissant pas trop, pour avoir des retours et pouvoir faire grossir ta business. Par contre, si ton funnel marche déjà – que tu vends déjà – c’est probablement le temps de shifter ton point de vue sur les aimants. Pourquoi ton tunnel de vente ne devrait pas commencer par un aimant Un leadmagnet, c’est une transaction Premièrement, ton aimant n’est pas gratuit.  Il coûte un courriel. Quand quelqu’un voit ta pub “Ebook gratuit – Entre ton email pour recevoir les 3 façons de faire des tartes sans les brûler”, s’il entre son courriel, il y a une transaction. Ton prospect échange son courriel contre ton aimant.  Pourtant, quel est le but de cet aimant, de cette première étape de funnel? Donner de la valeur gratuitement. Ce que je veux dire, c’est que tu ne donnes pas réellement de la valeur. Tu la vends en échange d’une adresse courriel. Oups. C’est pas gratuit, ça. Le premier contact que les gens ont avec toi est donc une transaction. Rien de gratuit. Rien de généreux. Une méthode de vente pas très subtile Deuxièmement, tout le monde sait que tu vas vendre quelque chose après. Des aimants, il en pleut sur Facebook.…