Tiny Offer- Allie Bjerk

Bonjour à tous,

J’ai assisté a une mini formation d’Allie Bjerk. Essentiellement, elle fait la promotion d’une technique marketing de type Tiny offer.

En gros, au lieu de faire du marketing de contenu, elle suggère de faire une offre irrésistible et de la vendre a un petit prix (ex: livre à 20$). Ensuite, de proposer un upsell (ex: formation vidéo qui accompagne le livre pour 30$). Un peu plus tard, elle propose un autre produit.

Le produit initial, elle le vends à perte ou kiff-kiff par rapport à son coût d’acquisition et elle fait de l’argent sur ses ventes futures.

Elle s’inscrit un peu à contre courant du marketing de contenu (qui prends beaucoup plus de temps) alors je me demandais ce que les autres en pensaient de cette stratégie.

1 J'aime

Bonjour Audrey,

Je trouve la stratégie intéressante mais, combien de fois le prospect sera prêt à acheter un autre service ?

En fait la tiny offer est justement une facon d’approcher une audience plus large que tes followers actuel via les annonces facebook. La tiny offer est concue juste pour avoir l’adresse courriel de la personne pour lui proposer d’autres services ensuite. Le petit prix est pour que la personne achète sans réellement y penser.

Dans mon cas je veux faire des ateliers de fabrication (principalement cosmétique) en ligne et en personne

Donc mes annonces facebook pourraient faire la promotion d’un livre avec des recettes (ex: 20$). Mon upsell pourrait être des vidéos ou je démontre comment faire mes recettes (ex 35$). Suite à cette séquence, je fais des check in avec eux (avez-vous de la difficulté à trouver des ingrédients? des question etc)

Ensuite, j’aurais plusieurs ateliers en personne et en ligne que je peux promouvoir une fois que j’ai leur adresse. C’est sur que c’ets dur de prédire combien de fois les gens vont acheter mais je peux ratisse assez large dans ce que j’offre (ex: cosmétiques, produits nettoyants, faire son cannage). La clientèle qui s’intéresse à faire ses cosmétiques à le potentiel de s’intéresser à toutes ces choses également.

Je pourrais avoir en parallèle une chaine youtube avec des vidéos qui font de la sensibilisation pour mieux camper ma crédibilité (c’est qui elle, elle sort d’ou?) mais la majorité de mon traffic viendrait de l’offre plutôt que des gens qui me suivent sur les réseaux (quoique, les actégories ne sont pas mutuellement exclusives).

Du moins, c’est la théorie XD

1 J'aime

Hey,
Je trouve que c’est une bonne stratégie. Par contre cela va te demander beaucoup de travail :sweat_smile:, Bon courage !!