Pourquoi faire comme tout le monde?

Je suis Virginie, mariée et maman, j’ai eu un parcours jusqu’ici enrichissant, mais pas payant et pas très conventionnel. J’ai choisi de rester à la maison pour permettre à mon enfant de ne pas avoir à faire le parcours scolaire traditionnel (ça fait plus de 9 ans maintenant). Je dois aussi gérer au quotidien les hauts et les bas d’une mauvaise santé.
J’ai utilisé ces années pour apprendre à être plus autonome possible. Jardiner, cuisiner, cueillette sauvage, plantes médicinales, coudre ma garde-robe, tricoter, broder, faire son savon, tresser des paniers, simplifier mes possessions, vivre en roulotte pour voyager, etc. J’aimerais utiliser mon expérience pour aider d’autres personnes à être plus autonome. Pour poursuivre dans ma logique des choses, j’aimerais pouvoir être aussi indépendante financièrement maintenant que j’ai un peu plus de temps libre. C’est un des beaux côtés de l’adolescence et d’apprendre de façon autonome, je suis moins en demande!

Je fais présentement le Bootcamp, je travaille fort je vous dis! Je n’ai pas encore d’entreprise, elle est en construction. Je suis au stade que je commence à avoir des idées plus précises. J’ai remarqué qu’une sphère dans laquelle les gens ne sont pas très autonome c’est celle de leurs vêtements. Je n’achète plus de vêtements neufs depuis plusieurs années, sauf bottes et chaussures bien sûr, je n’ai pas encore appris comment faire.
J’ai envoyé mon sondage dans mes contacts, j’ai une petite audience rikiki (ça c’est ma faute, je dois travailler sur mes blocages perso) on va voir ce que ça donne, si je suis je suis toute seule dans ma tête à trouver ça une bonne idée. J’aimerais d’ici fin février avoir commencé à proposer mon aide concrètement et avoir mis en place la monétisation de la patente.

Je suis ici pour trouver mon chemin vers mon entreprise, me nourrir l’inspiration et la créativité. J’espère aussi créer des liens et aider à mon tour. Pouvoir lire sur le forum sans aller googler au 3 mots les acronymes et les abréviations. Aussi être plus confiante à faire tout ça en ligne, internet va quand même pas me manger. Ah oui et aussi ajouter 1 ou 2 endroits pour me trouver autre que mon Gmail et Instagram!

J’ai trop de champs d’intérêt, si j’essaye de rentrer ça en 3 options :

la fibre et les textiles
la nature (ornithologie, plantes, cueillette, jardinage…)
apprendre des nouvelles affaires

Activités préférées:

la couture
la vannerie
les jeux de société

Instagram: https://www.instagram.com/vir.asavard/?hl=fr

Au plaisir belle communauté!
Je vous souhaite une excellente journée!

3 « J'aime »

Je t’encourage fortement à poursuivre ton introspection, c’est comme ça qu’on finit par trouver l’Activité qui pourra devenir ton business. J’ai vécu la même chose que toi, il y a 8 ans de cela. Cela m’a pris du temps à trouver ce que je voulais faire. J’avais beaucoup d’idées, mais je voulais une idée de business avec laquelle je pouvais m’investir des heures et des années sans me tanner. C’était mon critère le plus fort, car je suis du genre très curieuse et j’ai souvent des passions momentanées. Donc, des idées, j’en avais trop. J’ai mis sur papier tous mes intérêts depuis mon adolescence. Et j’ai trouvé un fil conducteur, et cela m’a menée là où je suis. Depuis 4 ans, j’investis sans relâche dans ma business et je suis heureuse chaque jour d’avoir fait ce choix.

Ça fait cliché quand on parle de « vivre de sa passion ». Mais pour moi, ça veut dire être capable de vivre avec TOUS les aspects d’avoir un business. Les passionnants comme les plus ardus.

Pour ton idée reliée à la couture, je trouve cela très intéressant. SI tu choisis de montrer aux gens à faire du neuf avec du vieux, je pourrais devenir ta cliente :slight_smile: Je me suis achetée une super machine à coudre il y a de cela quelques années, mais j’ai peu de connaissance en couture.

Pour le jardinage, il y a un mouvement très fort de culture urbaine et aussi de retour à la nature. Je crois que tu pourrais y trouver ton filon. La culture de fines herbes est très prisée aussi.

Merci de nous partager ton parcours.

Bonne journée à toi aussi.

2 « J'aime »

Oh merci pour ta réponse!
Tu décris bien mon étape/état d’esprit! J’ai plein de champ d’intérêts, plein d’idées. Et si j’analyse ce qui est plus fort, resté au fil des années (depuis mon adolescence) c’est la couture. J’ai déjà eu un atelier de couture pignon sur rue, mais c’était énormément de travail, j’avais ma fille avec moi partout. C’était hyper cool, mais mon corps ne suivait plus. C’était une réussite côté financier cependant.

Plutôt que de faire les choses pour les autres (leurs réparations, leur confection, etc), je pense que les aider à s’occuper de leur propres vêtements/réparations/confections/récupération ce serait beaucoup moins de travail pour moi et beaucoup plus chouette. Être en lien avec quelqu’un, lui donner un coup de pouce, lui permettre d’être fier de son travail… ça m’attire. La création de patron aussi j’aime ça, mais j’ai aucune espèce d’idée de comment mettre ça en format ‹ ‹ en ligne › ›.

J’aimerais aussi que tout parte de mes passions, parce que ça me demande de sérieux coup de pied au … pour mettre mon visage dans une vidéo ou faire un site internet :laughing:

J’ai fait des petits tests via mon instagram et les gens ont aimé par exemple voir quoi faire pour cacher un logo sur un manteau pour le porter sans avoir les coordonnées de ta formation de cégep que tu as pas terminé dessus …
J’aime revaloriser ce qui est laissé de côté, simplifier ce qui est compliqué.
Se rappeler de prendre son temps, de faire les choses avec intentions, dans un monde qui a la pédale au fond.

Mon sondage se promène, je suis bien impressionnée des réponses jusqu’à maintenant. Beaucoup comptent encore sur leur mère pour réparer leur vêtements, juste pour ça, je devrais faire quelque chose :sweat_smile:

1 « J'aime »

wow! Ta réflexion est très avancée. Je crois qu’il ne te manque que le bon véhicule. As-tu pensé aller voir les DIY de Pinterest. Beaucoup de gens démontrent leur savoir faire en utilisant le web, les images, les vidéos, et autres. Cela pourrait t’inspirer. J’imagine que tu le fais déjà. Moi par exemple, j’ai appris à faire de la courtepointe grâce à ces vidéos ou photos sur les sites. Tes trucs de couture pourraient facilement être enseignés via ces moyens.

Tu as raison de considérer les énergies à investir. Il faut y mettre le travail, mais pas sa santé en péril.

Tiens-nous au courant.

1 « J'aime »

Merci encore @annie1 de prendre ton temps pour me répondre!
Ma réflexion avance et il s’ajoute des nouvelles réflexions au fil des jours, je me sens comme un entonnoir qui est en train de boucher :sweat_smile:
J’ai plus de réponses à mon sondage que je l’aurais espéré! 146 jusqu’à maintenant, des vraies belles réponses honnêtes, que les gens on pris de temps de remplir consciemment.
Je tente de voir comment exploiter ce trésors intelligemment et plus du 1/3 m’ont laissé leur adresse courriel pour en savoir plus. C’est sans parler des messages d’encouragements supers gentils de personne que je ne connais pas pantoute!
Je me rends compte que les gens veulent de l’accompagnement et des conseils, pas forcément de trucs à vendre (je me fis à leur réels besoins), je pense qu’ils ont besoin d’un point de ravitaillement en informations et peut-être en matériel. Faudrait que je sois un genre de Google de la couture.
C’est vraiment trippant! Je devrais être en train de faire mon lead magnet et ma landing page et je suis bloqué. Je ne sais plus où me pitcher. Mon sondage m’a ouvert d’autres idées… ayayaye!

2 « J'aime »

Bonjour Virginie,

Je ne crois pas que tu sois bloquée, tu n’es pas encore rendue au lead magnet encore. Il faut préciser ton projet. Quand tu sauras quoi offrir, le reste viendra, crois-moi. Mais ça s’en vient! Fais-toi des scénarios de différents services et projette-toi dedans. Mets tout ça par écrit s’il le faut. Le fait de sortir ça de ta tête peut t’aider à voir plus clair. Fais-toi confiance aussi. Si tu veux en jaser, tu peux mÙ’écrire en privé si tu veux.

1 « J'aime »

Bienvenue Virginie.

Je crois que tes compétences d’autonomie et ta proximité avec la nature seraient très valorisables. On est plein de jeunes qui ne savent plus vraiment comment s’y prendre pour se débrouiller avec peu et utiliser la nature autour de nous. Comme entrepreneurs, on est tous plus à risque de passer des bouts plus tough un peu et devoir se débrouiller avec les moyens du bord (ex: il y a 2 semaines j’ai démonté la moitié de mon frigo pour le réparer moi-même …) . Surtout si l’économie se pète la gueule dans les prochaines années des suites de la pandémie (ce qui est très probable).

Je vois tes intérêts et je crois aussi que tu pourrais apprécier l’univers de Go Pyrate. Ils ont un podcast et ils parlent beaucoup du monde de l’emploi, mais aussi de moyens pour être plus autonomes et antifragiles. Ils parlent aussi de homesteading de temps en temps. Juste à fouiller dans les épisodes, tu vas en trouver à ton gout certain. https://www.gopyrate.com/. C’est des bons gars et je crois que tu vas les aimer.

1 « J'aime »

Bonjour François,
Merci de ta suggestion, je vais aller écouter ça, ce sont des sujets qui m’interpelle!

Je suis heureuse de lire ton avis.
Dans le meilleur des monde, c’est ce que j’aimerais, pouvoir aider les gens a être plus autonome, indépendant face à leur garde-robe, face à leur temps, à être plus débrouillards. Peut-être faire réfléchir et remettre en question certaines habitudes…
Je dois dire que dans les plus de 160 réponses à mon sondage jusqu’à maintenant, seulement 4% ne sont pas intéressés à développer leurs skills dans le domaine.
Je cherche comment monétiser tout ça.
Je trouve qu’il y a déjà beaucoup de ‹ ‹ tutos › › en ligne, de bon trucs. En même temps, pas tout le monde cherche et lit en anglais, ce qui diminue l’offre.
D’un autre côté, on me demande des vidéos, des cours de groupe ou même individuel (toujours mon sondage).
Peut-être de l’accompagnement personnalisé? À distance? J’habite Mont-Joli (même la map dans mon profil trouve pas c’est où :joy:)
Une trousse de couture digne de ce nom et des trucs sur comment l’utiliser?
Des tutos, des défis de comment réutiliser quelque chose?
Montrer les avantages financiers, avec des vrais chiffres d’un budget?
Je suis embêtée par où me diriger.
Le bootcamp avance plus vite que moi :laughing:
S’il te vient des suggestions je preneuse!

Merci encore d’avoir pris le temps de me répondre!

Un exemple simple, si tu me donnes des conseils concrets pour réduire ma facture d’épicerie de 10$ par semaine pendant toute l’année, dans une newsletter et avec des live de temps en temps sur Zoom ou autre, selon la saison, les produits locaux, des choses que je peux cultiver dans mon 4 et demi (et qui respectent les conditions de mon bail), je suis prêt à payer un abonnement pour ça.

Des compétences en couture ou pour réparer des trucs, c’est moins utilisable sur une base récurrente alors je ne paierais pas pour ça, je vais aller voir sur Youtube. Mais de quoi de récurrent, j’embarque.

1 « J'aime »

Super!!! Merci pour tes pistes!

C’est ce qui me fait me retenir de juste proposer des ‹ ‹ comment réparer tel truc › › ou ‹ ‹ comment confectionner tel vêtement › ›. Il y a beaucoup de ressources déjà, bien faites et que j’ai pas besoin de refaire.
Peut-être plus comme une référence qui peut te diriger vers la bonne ressource tout de suite et éviter les erreurs et pertes de temps inutiles.

J’ajoute ta suggestion à ma liste! Merci encore!

Quelle belle discussion… qui a permis de confirmer encore une fois que même dans une petite liste, il peut y avoir de l’or (les réponses au sondage).

Je pourrais rebondir sur plein de points, mais je crois que je peux t’aider sur une chose en particulier.

Avoir des idées est rarement un problème. Les prioriser et les faire, c’est ça qui fait toute la différence.

Un projet est une idée
1- qui répond à un besoin
2- sur lequel on est prêt à investir
3- temps et
4- argent

Certaines idées demanderont trop de temps ou d’argent (1 et 2). Elle seront pour plus tard (à moins que tu puisses surmonter ces contraintes).

En les comparant sous cette forme, tu vas réaliser aussi que certaines idées t’animent plus que d’autres (2).

Et en creusant un peu, il se peut que certaines répondent à un besoin, mais que les gens ne soient pas prêts à payer (1). Tu pourras décider de les faire quand même, mais ce sera un choix conscient.

2 « J'aime »

@Mathieu_Laferriere ta réponse m’aide vraiment! Tu viens de me faire débloquer sur quelque chose qui me titillait.

Il y a plus de besoins que je ne peux répondre (j’ai juste 2 mains). Certains m’attirent plus que d’autres.
Tu viens de mettre de la distances entre les possibilités, comme sur une carte routière. Je pourrais arriver à réaliser plusieurs objectifs/ répondre à des besoins en commençant avec le bon.
Je m’en vais de ce pas me tracer différents itinéraires (en commençant par la date :wink: ).
Et je vais re-regarder mes résultats de sondage avec ça. Je vais sûrement pouvoir faire un tri dans les possibles.

Merci beaucoup! J’apprécie tellement!

1 « J'aime »

Content d’avoir pu aider. Tiens-nous au courant (dans la discussion Journal de progrès).

1 « J'aime »