BONJOUR !

Qu'aimerais-tu faire?

Pourcentage de commission

Pourcentage de commission
0.0 0

(Denise ) #1

Bonjour,

Dans ma préparation pour mon voyage de deux mois en backpacking, j’ai trouvé une personne de confiance qui pourra s’occuper de mes clients en traduction pendant mon absence. Je cherche à déterminer un pourcentage correct et juste pour la part de commission que je prendrai sur les contrats ainsi refilés. Quelqu’un (hors de La Tranchée) m’a dit que je devrais me prendre “entre 25 et 50 %”. Je trouve que 50 %, c’est beaucoup… Y en a-t-il ici qui ont déjà fait ça, et quel était le pourcentage retenu? Aussi, si quelqu’un avait un modèle de contrat que je pourrais utiliser, ce serait vraiment top. J’ai entièrement confiance en cette personne, mais en affaires, je préfère tout mettre au clair :slight_smile: et moi, le légal, ce n’est pas mon fort. :tired_face:

Merci à l’avance pour tous vos conseils!


(Stéphanie Landry) #2

Bonjour,

Quelques pistes :

Quel est ton coût d’acquisition des clients que tu enverras à cette personne ?
Est-ce que cette personne a la même expérience que toi ?
Est-ce qu’il a un risque que de perdre des clients si ceux-ci veulent uniquement faire affaire avec toi ?
Combien de revenus tu as besoin durant ton voyage ?
Est-ce que tu as une possibilité que des clients veulent rester avec cette personne par la suite ?

Analyser les risques et les coûts te permettra de voir le coût financier réel et de prendre une meilleure décision pour d’aider à établir le pourcentage !


(Denise ) #3

Merci, @Stephanie_Landry pour ta réponse. Excellents points dont je dois tenir compte, effectivement!

Je réfléchis à tout ça!

Merci pour ces pistes de réflexion!


#4

Je ne suis pas dans le même domaine, mais quand je pars en voyage et que je confie mes mandats à un autre, c’est bien évidemment selon la confiance que je peux accordé à cette personne et les responsabilités de celle-ci. C’est selon le cas et les risques, est-ce que ton client ne risque pas d’aller avec le nouveau par la suite, est-ce que si la personne travaille pour toi et donc te représente, ce sera toi responsable si il fait une bourde? Moi je donne entre 25% et 50% selon le cas, vas-y comment tu le sens, mais n’oublie pas de prévoir le coup.


(Denise ) #5

Merci beaucoup, @CaroleP !

Nous avons elle et moi des assurances professionnelles, donc pas de souci de ce côté. Mais merci de soulever le point, il faut effectivement que j’en tienne compte!


(Olivier Lambert) #6

Si je comprends bien, tu veux simplement “passer la puck” à une autre traductrice? Vas-tu continuer de faire la gestion du compte?

Si tu refiles la puck, 5-15% est la norme en agence pour la référence de leads.

Si tu gardes le comptes et que tu sous-traites, garde ton tarif habituel et trouves quelqu’un de moins cher que toi pour faire la job. Exactement comme les agences font!


(Denise ) #7

Merci, c’est très clair!
En effet, parmi mes clients, il y en a où je refile carrément la puck, mais dans la majorité des cas, c’est simplement de la sous-traitance.

Apprendre à réfléchir comme un cabinet de traduction… ouf!


(Denise ) #8

Bonjour Olivier,

Petite question : La période pendant laquelle j’applique ce 5 à 15 % devrait être de quelle longueur, normalement?


(Olivier Lambert) #9

Pas certains de comprendre exactement? Ce n’est pas comme un programme d’affiliation sur un site web. Quand on se passe des leads comme ça, on donne la commission si la personne devient client peu importe la durée du cycle de vente.


(Denise ) #10

C’est un client régulier en traduction que je refile entièrement à une autre traductrice parce que j’ai trop de travail. Donc si tout va bien, elle va garder ce client longtemps. Je lui charge donc la commission tant et aussi longtemps qu’elle garde ce client?

Désolée si la question au départ n’était pas claire :blush:


(Olivier Lambert) #11

Ouf!

Heum… Avec les agences de comm, c’est souvent des devis pour 6 mois/ 1 an. Mais dans ton cas, la personne ne s’engage pas un an d’avance avec la traductrice donc c’est une situation particulière.

Je dirais qu’il faudrait discuter avec l’autre personne pour voir ce qu’elle trouve raisonnable. Bien sûr, ton objectif de négociation est d’en avoir le plus possible, mais il faut quand même que ça reste intéressant pour les 2 parties.


(Denise ) #12

D’accord, merci! Oui, effectivement, je cherche une situation gagnant-gagnant, parce qu’en bout de ligne, elle est une excellente collaboratrice que je ne veux pas perdre, et aussi (et surtout) parce que le gagnant-gagnant est toujours un bon objectif à viser. :slight_smile:

Merci pour tes précieux conseils!