Petit dilemme d'options possibles pour ceux qui n'achètent pas (relance)

Petit dilemme d'options possibles pour ceux qui n'achètent pas (relance)
0
(Christian ) #1

Après dix jours de ventes, je commence à avoir des données. Pas encore statistiquement fiables, mais je vois des tendances.

Dans mon offre, je propose aux gens de lire une petite partie de mon futur roman. S’ils accrochent, ils achètent. Bien que fragmentaires, ces premières indications m’encouragent, puisque 20% de ceux qui lisent les quelques pages achètent. Si ça se maintient dans les prochaines semaines, je crois que ce sera l’un des buts principaux dans ma promo: demander à lire ces pages. Car à 20%, ça fait le travail.

Mais… 100 - 20 = 80.

Et c’est avec eux que je me pose des questions. Moi je n’ai absolument rien contre le fait qu’il est possible qu’ils n’aient tout simplement pas aimé ce qu’ils ont lu. Chacun ses goûts. Pour eux, je ne peux les forcer à aimer.

Mais il n’y a pas que cette raison qui peut expliquer ce 80%. Peut-être ont-ils trouvé le roman trop onéreux? Peut-être sont-ils craintifs de mettre leurs coordonnées dans un formulaire? Peut-être se sont-ils dit qu’ils allaient attendre qu’il soit dans une librairie (alors que je mentionne partout qu’il ne le sera jamais), peut-être… Peut-être… Il y a en a plein, des raisons possibles.

J’aimerais bien les relancer pour tenter de calmer leurs craintes, et si possible les convertir.

Alors, je devrais faire quoi à votre avis?

  • Leur envoyer un petit sondage pour discriminer ceux dont je peux calmer les réticences?
  • Envoyer un courriel avec une offre?
  • Expliquer ma garantie de satisfaction?

J’avoue aussi que n’étant pas habitué à ça, j’ai un petit souci avec le principe même de les relancer. S’ils ont dit NON à cette étape, les relancer, est-ce du pourriel?

Voilà.

Moi, ma préférence dans tout ça serait de faire un petit sondage pour identifier ceux que je peux “aider” et faire du one to one après, selon les cas. Est-ce effectivement la bonne chose à faire, sachant qu’il est possible que peux y répondront!

Christian.

(Olivier Lambert) #2

Je pense que tu vois dans le mile d’envoyer un sondage. Encore mieux, fais juste leur demander de te répondre directement par courriel! Les gens vont tout t’expliquer ça en te contant leur vie tu vas voir :stuck_out_tongue:

La plupart des gens vont dire “pas de temps” & “pas d’argent”. Faut creuser pour trouver ce qui se cache entre les lignes et autour de ça!

2 Likes