Mon entreprenariat à moi

Mon entreprenariat à moi
0
(Mandyval596) #1

Bonjour à tous!

Je dois me comettre si je veux sortir de la procrastination, alors voilà.

Je suis en ce moment en congé de maternité. Depuis ma grossesse j’en suis à repenser ma vie afin de me sortir du métro/boulot/dodo.
Pour faire une histoire courte, je suis enseignante de formation en adaptation scolaire. Deux projets pour la suite des choses se dissinent devant moi.

  1. Orthopédagogue au privé avec mon amie qui a déjà lancé l’entreprise. Ce projet se conjugue avec de la création de matériel pédagogique que l’on veut innovant.
  2. Le MLM, Arbonne en l’occurence. Je sais que ça a mauvaise presse et que plusieurs ont énormément de préjugés face à cette forme d’entreprenariat, mais je crois que justement, ça pourrait peut-être me servir en quelque sorte.

Mon défi
Mon défi est le suivant. Je désire profiter de mon congé de maternité, pendant lequel je suis peu mobile pour faire bouger mes autres entreprises, pour lancer un blog que je voudrais rentable, mais je ne sais comment l’orienter. Je suis en ce moment inscrite à la formation de @Olivier_Lambert à ce sujet, mais je ne débloque pas.

Que je regarde vers l’éducation, l’école à la maison, ou vers le MLM (ne serait-ce que dans un but pédagogique, celui de montrer que ce n’est pas le mal, bien au contraire), je ne trouve pas de sujets aui semblent en demande dans mes recherches de mots clé ni la façon de rendre rentable, par l’affiliation par exemple, ces thèmes. Or, je ne suis pas quaifiée pour devenir formatrice en ceci-cela ni pour devenir coach de quoi que ce soit, et de plus je ne veux pas trop m’éparpiller, il faut ainsi que je m’en tienne à un de mes deux champs d’activités.

Je suis donc très ouverte aux suggestions et pistes de réflexion. En ce moment, ma ligne de pensée principale est d’aller vers l’éducation du “grand public” sur la réalité au-delà des préjugés du MLM, surtout que peu en parlent au Québec, c’est surtout les Français qui sont dans ce champ. Le problème identifié pour reprendre l’expression d’Olivier n’est toutefois pas clair: comment travailler de la maison? Comment sortir de la routine métro/boulot/dodo sans avoir à prendre tous les risques de l’entreprenariat classique?

Bon, voilà mon point de départ. Au plaisir de lire vos rétroactions.

1 Like
(Myriam Vezina) #2

Bonjour!
Je te souhaite du succès dans tes projets! Je connais plusieurs personnes qui réussissent bien dans les MLM et elles sont heureuses. Il y a vraiment un esprit d’entraide dans certaines équipes :smile:!

Pour le blogue: J’imagine que tu as déjà lu les articles:


Mais honnêtement, pour avoir déjà eu deux blogues dans le passé, il faut commencer par écrire (point). Écrire ce qui te passe par la tête, sur une feuille, le dictaphone quand tu prends une marche, etc.

Mes suggestions

  • Faire une liste de tous les commentaires, questions et préjugés que tu as entendues sur les MLM. Et répond leur en plusieurs articles ou par un article du types “Les 5 plus grands préjugés fassent aux MLM”, tu vas au moins attirer l’oeil des personnes dans ce milieu et même si c’est classique, les gens AIMENT les 5-8-10 meilleurs ou pires, ou must, etc.
  • Demande à ton entourage ce qu’ils aimeraient savoir, nos amis, familles sont un bel échantillon de la population et, souvent plus facile d’accès. Ensuite, tu peux répondre par écris.

À mon avis, un blogue répond à une question sous-entendue en général. Alors, en partant avec une liste de questions, tu risques de pouvoir écrire de nombreux articles et tranquillement, TA voix et TES sujets vont venir spontanément!

Au plaisir de te suivre à travers ton aventure!

Myriam

3 Likes
(Mandyval596) #3

Merci de ces excellentes suggestions @myriam.vezina!

1 Like
(Myriam Vezina) #4

En espérant que l’une d’entre elles fonctionnent!

1 Like
(Olivier Lambert) #5

Le plus important est d’écrire, de publier et de recommencer :slight_smile:

Sois patiente et ne te décourage pas.

2 ans après le lancement de DoubleTaValeur, le blogue continue d’attirer de plus en plus de traffic:

Assures-toi de cibler des requêtes de recherche et d’avoir un produit/service à vendre en lien avec ça et tu devrais être pas pire. :wink:

(David Couture) #6

Je t’invite peut-être à te poser la question : pourquoi tu veux lancer un blog ? Pourquoi tu veux t’orienter vers l’orthopédagogie ou le MLM ? Je suis à la recherche de l’intérêt commun que tu essayes de trouver.

J’ai l’impression (peut-être que j’ai mal compris ton propos), que tu ne sais pas quoi faire, quoi choisir, car tu ne sais pas où tu veux t’en aller.

“Il n’y a pas de sot métier” comme disait l’autre. Mais à moins que tu fasses parties de très rares exceptions, tu ne te tournerais pas vers Arbonne parce que tu trippes sur les plus meilleurs produits du monde. En fait, c’est le potentiel de profit qui t’attire ? Et c’est peut-être là une erreur.

Tant qu’à changer de métier… tant qu’à partir à zéro… tant qu’à construire quelque chose, pourquoi ne choisirait tu pas le projet qui te passionne, celui qui t’allume quand tu te lèves le matin, celui dans lequel tu te sens valorisée.

Imagine toi avec 1M$ dans ton compte bancaire, et la possibilité de choisir un projet en dehors de toute contrainte monétaire. Irais-tu encore avec Arbonne ? Non j’ai rien contre cette compagnie et les MLM, mais je t’invite seulement à une réflexion sur ton avenir… parce que c’est exactement à CE MOMENT-CI que tu dois profiter de l’opportunité de choisir correctement.

Bonne chance dans tes supers projets :wink:

2 Likes
(Mandyval596) #7

Bonjour David,

Je tiens d’abord à te remercier de la générosité et l’honnêteté de la réflexion que tu as pris la peine de me partager.

Tu as raison, mon projet n’est pas clair encore et mon désir de débuter rapidement une alternative au retour au travail en août - ce que mon éducation et mon entourage définissent comme le chemin tracé évident - m’amène à vouloir passer à l’action immédiatement et un peu n’importe comment, sans doute.

Ma passion me dirige en effet davantage vers l’éducation. Je trouve toutefois fascinant avec le MLM de constater qu’il est possible pour des personnes comme moi, n’étant pas entrepreneures à la base, d’aspirer à autre chose comme modèle de vie. Il y a donc une réelle passion du MLM, mais davantage peut-être liée à l’opportunité de cesser de dire: “Je n’ai pas le choix” ou “Je n’ai pas d’autres options” et de changer de vie, avec du travail bien sûr, mais concrètement. J’aime l’idée de pouvoir présenter cette option à d’autres personnes aux prises avec les mêmes questionnements que moi.

Ceci étant dit, je continue d’apprendre, la communauté ici m’y aide d’ailleurs, alors il sera peut-être judicieux de calmer le sentiment d’urgence pour mieux faire les choses.

Merci encore!

1 Like