Mon business n'avance pas

Mon business n'avance pas
0

Bonjour

Voici mon blog : www.vaincre-la-spasmophilie.fr

J’ai également une chaîne YouTube du même nom.

Mais mon Seo est pourri et je n’ai pas encore vendu de formation.

Je ne vois pas ce qui ne va pas dans mon business. Des conseils ?

1 J'aime

Salut @Greg-le-blogueur,

Il serait peut-être temps de faire le point sur ton projet.

Si tu veux qu’on t’aide, il va falloir te mouiller un peu plus :

  • Quand as-tu lancé ton blog ?
  • As-tu fait des recherches en amont pour savoir si ton idée était vendable ?
  • Qu’as-tu réalisé depuis le début du lancement de ton blog ?
    Etc.

Tu dis que ton SEO est pourri, as-tu apporté des modifications à celui-ci ? As-tu publier (à minima) un article par semaine ? Quelle est ta stratégie à ce niveau là ?

Je ne sais pas si c’est déjà fait, mais tu devrais te tourner vers les formations d’ @Olivier_Lambert qui t’apporteront une solide base pour mettre sur les bons rails ton projet (je fais référence au Boot Camp et à la formation plus poussée sur la création d’un blog ici).

Il ne faut pas lâcher maintenant et persévérer ! :wink:

2 J'aimes

Le blog a 4 mois, oui il y a de la demande, Jai créé une formation pour aider les gens a sortir de la spasmophilie.

J’ai une chaîne YouTube et j’ai écris des articles et fait des articles invites’ voilà :slight_smile:

Salut Greg,
moi person je ne connais pas la spasmophilie, est-ce que ce que tu offres peut aider des gens qui ont d’autres conditions? Si oui tu pourrais parler plus des symptômes communs que tu peux aider à diminuer ou arrêter avec ton approche. Sinon il va falloir que tu achètes de la publicité adword sur google ou sur Facebook pour proactivement aller cher toucher les gens qui souffrent de spasmophilie, ça me semble assez niche comme condition. As-tu essayé ça?

Salut Greg,

Je pense que tu vas avoir de la difficulté à te battre contre des sites comme passeportsante, Wikipedia et Doctissimo. Je n’ai pas réussit à trouver une stat sur le nombre de cas de spasmophilie au Québec ou en france, mais j’ai l’impression que le marché est vraiment niche. Je pense que Daniel a touché un point important avec Google Adwords. Si tu veux de la visibilité contre les géants nommés plus haut, la pub semble la solution. En plus, personne ne semble payer pour le mot clé, du moins sur ma recherche.

La publicité peut être une bonne solution :slight_smile:
Au niveau des symptômes ça se rapproche beaucoup du stress.

J’espère que je n’ai pas pris quelque chose de trop niché…

Salut Greg,
J’ai visité ton blog, et ce que j’ai vu est un projet en construction, encore loin de la maturité nécessaire pour vendre quelque chose.

  • De un, il n’y a pas assez d’article de blogs pour avoir un trafic significatif auprès de Google. Je ne veux pas te faire peur, mais disons qu’en bas de 40-50 articles, tu dois te considérer encore « en lancement ».

  • Il n’y a aucun « appel à l’action » sur ton site. On peut lire les articles, c’est bien, mais ensuite on fait quoi? On fait comme n’importe qui, on va sur un autre site… et on t’oublie. Il te faut une page de capture, qui permet notamment de ramasser des Emails, en échange d’une valeur intéressante pour tes lecteurs. Sinon, si tu veux éventuellement investir en publicité, tu pourrais installer un Pixel Facebook pour tracker tes visiteurs.

L’anxiété est un état très généralisée dans la population, avec un pourcentage de gens atteint toujours croissant, donc je ne pense pas que ton sujet est trop niché. Par contre, il va falloir être plus persévérant dans le développement de ton projet.

2 J'aimes

Salut, dans une optique constructrice:

  1. Je visite ton site et j’ai AUCUNE idée de quoi on parle, je dois aller faire une recherche Google. Peut-être écrire : Le premier blog consacré aux solutions contre le syndrome « d’hyperventilation » (Je ne connais pas assez ça pour te dire que c’est exactement la même chose, mais c’est ce que wiki me dit)

Tout ça pour te dire que j’éduquerais dès le début l’utilisateur de ton site.

  1. C’est niche, tu ne ressors même pas dans la recherche « Vaincre la spasmophilie ». Un peu d’achat de mots-clés peut-être? Les gens vont se tourner vers les recherches lorsqu’ils vont vouloir en savoir plus

  2. Tes utilisateurs vont te suivre ailleurs avant. Utilises LinkedIn, Facebook ou autre en y créant du contenu pour les diriger vers tes formations.

  3. Pages de vente all the way.

Salut,

Au Québec, on utilise le terme « hyperventilation ». Mais, j’ai pu voir que pour le « FR - France », c’est « spasmophilie ». Effectivement, il y a beaucoup de recherches, mais le niveau est vraiment très élevé côté SEO… et là, tu te bas contre la grosse machine des sites de conseils médicaux.

Si tu n’es pas médecin ou docteur de quoique ce soit, ça te prend beaucoup de social proof… j’en ai pas vu.

Ta formation est vendue dans une séquence de courriels, c’est ça ? Je n’ai pas vu de lien direct sur le blogue.

Est-ce qu’il y a beaucoup de gens qui téléchargent ton e-book ? C’est quoi ton taux de clics moyens vers ta formation ? Est-ce que les gens restent abonnés, lis tes courriels et interagissent ? À combien s’élève ta formation (euros) ?

Autre chose, côté design… je te recommanderais de réduire la largeur du texte de tes articles. J’ai eu mal aux yeux (1000+ px) en lisant.

Je n’ai pas vu de pop-up sur le site. C’est volontaire ?

Est-ce que tu fais de la pub ? Je miserais beaucoup niveau remarketing pour ton blogue : téléchargement de l’ebook pour ceux qui ont visité le blogue sans le télécharger. Et bon… tu peux driver un peu de traffic par Google Ads. Ça n’avait pas l’air trop cher. Mais tu dois avoir une stratégie de remarketing en place si tu optes pour le PPC. Sinon, tu risques de gaspiller de l’argent si ça ne convertit pas déjà assez.

Merci à tous pour vos réponses, je vais répondre Point par Point :slight_smile:

1 : Il y a bien un Pop Up mais qui n’apparaissait pas suite à un soucis technique, merci de me l’avoir signalé c’est réglé

2 : En effet je n’ai pas beaucoup d’article ( mon boulot me prend beaucoup de temps ) et j’aimerai me dégager du temps à l’écriture d’articles )

3 : Sur mon liste j’ai environ 120 personnes déjà, le taux de clic moyen est de entre 10 et 20 %

4 : Ma formation coûte 97 €, la première formation qui est un kit contre les crises d’angoisse à 27 €

5 : Pour la largeur du texte c’est bien trop gros alors ?

6 : Qu’est ce que le social Proof ? Je suis un ancien aide-soignant, oui très loin du médecin.

A me demander si je devrai pas changer de niche…

Changer de niche ne réglera pas ton problème de visibilité, ni ton problème de manque de temps.

Pour « dégager du temps », il faut simplement réserver une plage horaire quotidienne ou hebdomadaire consacré exclusivement à l’évolution de ton projet. Il y a certainement 1h ici et là que tu pourrais optimiser pour faire avancer ton projet.

Évidemment, si tu as peu de temps à y consacrer, tu vas devoir accepter que ça sera plus long à développer. Mais ce n’est pas une raison pour se décourager.

1 J'aime

Et la niche est elle bonne ?

120, c’est très peu encore. À 10%, tu as 12 personnes qui ont vu ton offre. Et beaucoup vont cliquer par curiosité. Si tu n’as pas assez offert de valeur jusqu’à présent et qu’ils ne voient pas encore pourquoi ils te feraient confiance, à toi spécifiquement, ils ne risquent pas de sortir leur carte et acheter ce que tu vends.

Les questions que tu devrais te poser sont : pourquoi toi? Pourquoi ta solution?

Le social proof, c’est une preuve sociale… Des gens qui t’endosse, qui disent que sa fonctionne, que ça l’a changé leur vie.

L’autre question aussi que tu dois te poser, c’est : est-ce que tu achèterais ton propre produit? Est-ce que tu donnerais 97€ à un pur inconnu pour la solution que tu offres.

Si oui, pourquoi? Est-ce que c’est clairement expliqué? Qu’est-ce qui fait en sorte que cette formation vale 97€?.. En fait, pour charger 97€, il faudrait que tu sois prêt à payer 10 fois ça pour la solution. C’est là que tu vas te mettre à vendre.

Il faut que ça soit la meilleure aubaine qu’ils aient vu de leur vie et quelque chose qui leur apporte beaucoup plus encore à eux.

Une chose que je te recommanderais de faire pour valider ta niche est tout simplement de leur demander « quels sont leurs besoins immédiats », comment tu peux les aider le mieux… Demande-leur!

Merci beaucoup pour cette réponse, je vais réflechir à tout ça

1 J'aime

Personnellement je pense que la niche est excellente. Par contre il faudrait peut-être élargir tes horizons aux différentes formes d’anxiété, et faire attention au vocabulaire trop exclusif qui pourraient isoler une certaine clientèle (par exemple le terme spasmophilie ne fait pas parti du langage courant au Québec).

D’autres parts, il faudrait peut-être aussi morceler tes billets de blogs de manière à diviser les idées et pouvoir les exprimer dans un langage commun à tous. Par exemple, on dit qu’un article « populaire » doit pouvoir être compris par un enfant de 14 ans. Ce n’est pas le cas actuellement pour plusieurs de tes billets.

Ce sont de petits ajustements ici et là, mais au total, c’est ça qui va faire une offre intéressante que tu vas arriver à vendre.

1 J'aime

Merci beaucoup. Autre question :

Je ne peux plus mettre de lien sur Facebook, il y a ecrit : lien non autorisé…

Qui a déjà eu ce genre de problème ?

Pour la question de a spasmophilie je pense qu’il f’audrait que je base le blog sur l’angoisse et le stress en général… Je dois donc changer le nom de domaine ?

Merci

Allô Greg,

Bravo pour ton idée, c’est vraiment intéressant.
Facebook va de toute façon limiter ta portée si tu inclus ton lien dans ta publication. Tu pourrais indiquer dans ton post:
Lien en commentaire :arrow_heading_down:

et l’ajouter dans ton premier commentaire en dessous.

Je ne changerais pas drastiquement le nom de ton blog, mais peut-être ajouter le terme québécois, afin de ressortir également pour les lecteurs francophones canadiens.

As-tu fait tester ta formation? C’est un bon moyen d’obtenir du témoignage à inclure dans ton blog et sur ta page Facebook.
Proposer ta formation à tarif préférentiel sur une durée limitée ou en l’offrir en échange d’un témoignage détaillé que tu pourrais réutiliser par la suite, ça peut valoir le coup :wink:

Ne baisse pas les bras au bout de 4 mois, demande à ta communauté comment ils t’ont trouvé, les termes qu’ils ont cherché, etc…

Et vulgariser le sujet te permettra de toucher plus de personne, car un discours trop médical ou scientifique va faire peur à beaucoup.

J’ai hâte de lire tes progrès!

Non pas besoin de changer le nom de domaine. Ça reste dans la même thématique.

Bonne idée de généraliser un peu le sujet, tu vas toucher un plus grand bassin de personne tout en demeurant pertinent dans ton sujet.

Bonjour,

Un facteur à considérer dans la niche santé vs Google, c’est qu’il recherche de l’autorité maintenant, donc soit des mentions professionnelles (Md) ou encore, du vécu personnel abondant qui justifie une autorité amateure. C’est le cas ds toutes les niches où une expertise peut faire la différence et mieux répondre au lecteur (nouveau depuis 2019…)

Une suggestion que j’aurais à propos du sujet… pourquoi ne pas simplement parler de crise d’anxiété à en perdre le souffle? Je suis une personne anxieuse et je ne me reconnais ni ds la spasmophilie (un symptôme parmi tant d’autre), ni ds l’hyperventilation (je n’ai jamais atteint ces niveaux…) alors oui, peut-être que la cible est un peu trop restrictive… rien n’empêche de faire une série d’articles sur ce type de symptôme précis plus tard!

Bon succès!