Mes 6 prédictions sur l'avenir de la formation en ligne. (Et mon plan pour en profiter)

Salut guys!

J’ai réalisé que j’avais cet article qui attendait dans mes « draft » depuis presque qu’un an! Il s’agit d’une petite analyse du marché de la formation en ligne et les défis à relever.

Je pense qu’avec le début de la nouvel année, c’était le timing parfait pour le sortir!

8 « J'aime »

Très lucide ton article. Ce que j’aime surtout c’est de parler de ce qui se passe vraiment en arrière-scène.

Cependant, quand tu dis que c’est simple de lancer son cours en ligne, tu as raison sur le plan de l’accessibilité des structures pour y arriver, et aussi sur le plan financier. Par contre, ce n’est pas si simple à exécuter dans le sens où ça demande beaucoup d’acquisition de compétences, surtout si on veut offrir des formations de qualité.

Plusieurs vendeurs de cours en ligne essaient de nous faire croire que c’est à la portée de tout le monde. Là-dessus, je mets un bémol. Et c’est là où les gros joueurs vont s’infiltrer (et s’infiltrent déjà) en offrant des solutions « faciles » dans une enveloppe marketing rutilante qui va coûter très cher aux petits créateurs pour les accoter.

Pour en revenir aux cours en ligne sur l’art de produire des cours en ligne, je n’en ai trouvé aucun qui couvraient tous les aspects de la création d’un cours en ligne. Je m’en suis payé quelques-uns pour réussir à avoir toute l’information que j’avais besoin pour monter les miens. Cependant, tous ces infopreneurs vendaient leur cours en disant qu’Ils enseignaient tous les aspects des cours en ligne. En lisant entre les lignes, je pouvais savoir quels notions ils couvraient, et j’ai pu coller les morceaux. Cependant, le plus gros mensonge, c’est de dire qu’avec leur cours, on n’aura plus besoin de cours…

Évidemment, je ne parle pas de la mise à niveau des connaissances technologiques, qui est sans fin et c’est normal. Non, je parle de la vrai réalité dernière un tel business.

Personnellement, je suis rendue à me dire que mes cours en ligne ne sont qu’un aspect de ma business, genre ne pas mettre tous mes oeufs dans le même panier. Je préfère une vision circulaire, où chaque service et produits amènent à se procurer les autres services ou produits. Alors, si un jour le marché des cours en ligne devient trop onéreux ou compétitifs, je pourrai m’appuyer sur d’autres revenus.

Tout ça pour dire que j’ai aimé ton article.

Annie

C’est simple à exécuter si tu n’essaies pas de faire quelque chose de bien! Un un mois, tu peux botcher une formation et vendre ça le prix que tu veux!

C’est justement un des points que je veux apporter avec La Tranchée! Tu peux avoir un prof qui se concentre sur le SEO, un autre sur WordPress, un autre sur Google Ads… Comme ça, chaque proff peut se spécialiser et arrêter de prétendre avoir une formation « tout-en-un »!

C’est exactement comme ça qu’il faut le voir! Tu vas aimer mon prochain article. :wink:


Merci pour ton input Annie! :smiley:

1 « J'aime »

On est sur la même longueur. J’ai hâte à ton prochain article. :grinning:

1 « J'aime »

Je me reconnais tellement dans cet article et ton précédent. Tu es excellent pour écrire des «Epic Shit». Surtout quand tu les lis avec une playlist de Synthwave.

  1. j’aime le fait que tu oses parler du background, voire même de poker des gens du milieu (KLT), c’est très gangsta rap ahah

  2. cette plateforme, honnête, décentralisée mais forte, c’est un besoin incontournable en ce moment. Il en pleut des coach et ça fait peur.

Bravo pour cet article !

2 « J'aime »

Superbe article Olivier qui démontre la crise actuelle du contenu en ligne. Merci de ton honnêteté! C’est vrai que ça fait peur! Je ne peux pas croire le nombre de gens naïfs qui se font flouer par des vendeurs ÉLITE. Le nombre de pubs de soit disant « marketeux » qui te montrent leur dashboard Stripe… c’est décourageant!

1 « J'aime »

Merci de parler de ça Olivier, c’est vrai qu’on peut s’y perdre, mais qui peut nous accompagner alors ? Je voudrais créer le même espace mais en croissance personnel, qui peut nous aider ?

Evidemment, ca fait 20 ans que je le fais donc j’ai beaucoup à dire sur ce sujet… J’ai travaillé avec Martine latulippe Sur sa formation et encore avec bien d’autres entrepreneurs du web. Il existe de nombreuses clés pour créer un programme de qualité… Mais cela ne se trouvera jamais dans le marketing… Peu le comprennent alors que ce sera un des grands tournants 2022 et suivant… La qualité du programme, le suivi des étudiants et la création de la communauté. Car on apprend mieux ensemble :wink:

Le pire pour les cours en ligne c’est pour les développeurs. T’as un Udemy avec des Indiens qui vendent des cours de 40h à 10$ qui ont complètement flippé le marché. Et c’est 40h de marde, on va se le dire.
Toi, tu arrives avec quelque chose de raisonnable, à 400$, et t’es cher pour bien du monde, mais une risée pour les big shots.

Meanwhile, t’as des programmes à 25000$ (pré-enregistré, temps limité) qui sont l’équivalent de 2-3 audiobooks découpés astucieusement. Les gros programmes américains, je ne trust pas ça deux secondes. Tu parles même pas au formateur, tu parles probablement à un ti-cul de son agence de comms quand tu penses parler en privé avec eux !

Je vois de plus en plus de coaching de groupe, de mastermind apparaitre. Souvent, ça vaut bien mieux que des formations dans les domaines moins techniques. Y a comme un sweet spot de valeur vs expertise, et je crois qu’ici on peut bâtir ça.

Bien fier de faire parti de l’aventure en tout cas !

2 « J'aime »

C’est également ce que je crois! Le problème d’Udemy est à 2 niveaux.

  1. Seulement 1% des profs y génèrent un bon revenu. Sans rétribution adéquate, les instructeurs ne vont pas investir et mettre les efforts qu’une bonne formation demande.

  2. Aucun processus de validation du contenu. N’importe qui peut y mettre n’importe quoi.

Le point 2 et le point 1 sont évidemments liés. :stuck_out_tongue:

1 « J'aime »

Excellent article! Et j’en fais la lecture quelques heures seulement après une conversation avec une autre entrepreneure qui souhaitait m’inviter à joindre la page de sa coach.

Il y a une surdose de coachs ou soi-disant formateur en ce moment et ça ne fait qu’empirer. C’est très difficile de choisir lorsqu’on souhaite obtenir ce genre de service. J’ai observé différentes techniques qui je crois sont honnêtes ou culpabilisantes ou carrément frustrantes.

Exemples:
1- Paies pour être dans mon groupe de réseautage et référencement, je t’ouvre tous mes contacts. La personne guide la conversation vers les personnes qui ont acheté sa formation 4 000 $ et ‹ ‹ plug › › elle-même sans arrêt sa formation.
2- Se faire dire: ‹ ‹ Si tu n’investis pas X milles de dollars, c’est que tu n’as pas confiance en ton entreprise et tu n’iras nulle part › ›. Je pense que la prochaine fois que je l’entends celle-là je avoir de la difficulté à rester professionnelle.
3- Des rabais ridicules offerts pour te faire penser que tu épargnes et que wow tu viens de faire le deal du siècle. Finalement tu as investi une petite somme, perdu énormément de temps et tu dois réinvestir car c’était de la grosse marde.
4-…

Ton article a touché une corde sensible!

Hâte de voir ou on s’en va avec tout ça. Je dois dire que je suis heureuse d’avoir découvert cette communauté. :slight_smile:

4 « J'aime »

Un article d’un auteur que j’apprécie beaucoup qui donne - aussi - son opinion sur l’évolution de l’éducation… en terme de vagues. Un complément intéressant en quelque sorte: https://fortelabs.co/blog/the-rise-of-cohort-based-courses/ L’expérience devient de plus en plus importante.

1 « J'aime »

Ça venait du coeur! :stuck_out_tongue:

Ne donne pas trop d’exemples, je deviens fâché juste à lire ton commentaire hahaha!

Bonjour !
Merci pour cet article très intéressant.
Je vous ai trouvé par hasard en fait parce que je cherchais des infos sur la méthode KLT.
J’ai deux questions :

  • Est-ce que vous proposez une formation sur la vente de cours en ligne ?
  • Est-ce qu’il serait possible de connaître le titre du livre que vous évoquez ici : « Par contre, lorsque ton truc de 8000$ ne fait que reprendre le contenu d’un livre que n’importe qui peut se procurer pour 29.99$ sur Amazon? (Ahem Méthode KLT ahem ) »… si toutefois ce livre vous paraît intéressant !
    Merci beaucoup
    Jessie

Salut! Content que tu m’ais trouvé! :smiley:

C’est dans le pipeline, mais ça ne sera pas publié avant q1 2023. :frowning:

Le « Know Like and Trust » est une approche vraiment connue en marketing alors c’est difficle de déterminer l’auteur d’origine. De mémoire, ce concept a été introduit par Dale Carnegie dans How to Win Friends and Influence People.

La méthode KLT telle que présentée par Joel est assez simple. Fais-toi un groupe Facebook, ajoute des gens, contact les gens et utilise un CRM pour faire tes suivis. Tu peux t’abonner à son groupe pour « reverse-engineer » sa stratégie, mais fais attention à ne pas mettre ton # de cellulaire nulle part puisqu’il est assez gossant sur la vente! :stuck_out_tongue:

Honnêtement, si tu veux des résultats et que tu parles anglais, je te recommande fortement le podcast de Digital Marketer.

Si tu veux des conseils personnalisés en français, tu peux aussi t’abonner ici et les poser sur le forum, ça va me faire plaisir de t’aider!

Tu peux aussi regarder du côté de notre podcast, il y a du bon stock sur tous les sujets!