How to Youtube?

Salut Groupe!

Je lance une discussion au sujet de l’utilisation de Youtube en entreprise. Je suis dans le domaine de l’automobile et on s’est fixés comme objectif de développer ce canal davantage cette année. Nous avons pondu différents segments que nous souhaitons exploiter et ça va de “From the showroom”, qui consiste en des 60 secondes de beauty shots d’une voiture en particulier, à “Les étoiles derrière l’Étoile”, où nous présenterons des portraits d’employés (qui seront embed sur notre site dans la section notre équipe), en passant par des essais routiers plus élaborés et des walk-arounds plus informatifs et détaillés au sujet de nos modèles.

Mes questions pour vous :

1- si vous êtes déjà des utilisateurs (consommateurs) Youtube et que l’automobile fait partie de vos champs d’intérêts, qui sont selon vous les meilleurs à suivre dans le domaine? Quels sont vos types de contenus favoris?

2- Quelles seraient les premières étapes pour permettre à une chaîne toute neuve de prendre son envol et de bâtir son audience?

Merci! Hâte de vous lire!

1.Définitivement Doug De Muro, mention spéciale à Regular car Guy.

  1. La constance. Poster régulièrement des vidéos sans trop penser aux analytiques c’est définitivement ce qui va vous amener de la portée organique. Ça pourrait être intéressant de faire un peu de promos de votre chaine dans le showroom en mettant un gros Q-Code en évidence.

Bienvenue sur la tranchée!

1 J'aime

Merci pour les réponses! Et pour l’accueil :wink:

2.SEO. YouTube est comme Google, ça fonctionne avec le SEO, mais je trouve cela beaucoup plus simple, car il y a moins de facteurs à penser.

Donc en gros, tu peux commencer par les facteurs principaux :

  • Recherche de mots clés. Tu peux utiliser TubeBuddy et VidIQ pour cela.
  • Ajouter des tags pertinents, rechercher et peut concurrentiel (d’ou la recherche de mots-clés)
  • Travailler les titres de ses vidéos en fonction de ses mots clés
  • Écrire une belle description avec des liens, du texte avec les mots-clés et
  • Ajouter une “table des matières” de ta vidéo
  • Compléter tes méta données offline
  • Nommer le nom de fichier de ta vidéo en fonction de tes mots clés
  • Prioriser les vidéos au-dessus de 15 minutes
  • Travailler énormément les miniatures de tes vidéos, un des plus gros facteurs pour un bon CTR
  • Créer des playlists claires
  • Monétisation activée
  • La constance, et posté à tous les jours si tu le peux.

Ensuite, tu dois analyser également les statistiques de visionnement de tes vidéos afin de savoir où les gens décrochent et améliorer tes prochaines vidéos en fonction de ça. Ajouter des appels à l’action dans tes vidéos pour inciter les gens à aimer, commenter ta vidéo et s’abonner à ta chaîne.

Ton positionnement sur des mots-clés ciblés joue beaucoup sur le temps de visionnage et la durée de vue moyenne, puisque YouTube veut que l’on reste le plus longtemps possible sur son site, afin qu’il nous montre un maximum de publicité durant notre écoute. Il va donc prioriser les vidéos qui ont de longues écoutes et une monétisation activée.

Tu trouveras des milliers de vidéos gratuites sur YouTube ou il y a une tonne de bonnes astuces pour travailler son positionnement.

2 J'aimes

Je ne pourrais être plus en accord avec toi!

La plupart des vidéos sur ma chaîne ont moins de 5K vues.

Les seuls qui se démarquent sont ceux que j’ai optimisé pour le SEO:

image

image

image

image

Mon conseil est donc d’alterner les vidéos de SEO avec des vidéos “virales” de brand building.

Par “vidéo virales”, je parle de celles qui vont se faire extrêmement bien référer dans l’algorithme de recommandation.

Tu devrais écouter cet épisode de podcast qui est très révélateur!

2 J'aimes

Très intéressant, merci Messieurs!

J’assistais hier à une journée formation durant laquelle trois influenceures parlaient de ce qui contribue au succès de leurs vlogs, et le mot clé qui revenait était l’authenticité et le fait d’avoir un visage et une personnalité définie dans les vidéos, qui permettent une connexion plus directe avec l’auditoire et en favorisent l’engagement.

Dans le contexte automobile, jugez-vous que ces principes s’appliquent et qu’une vidéo où une personne est mise devant la caméra aurait davantage de traction? Il y a tellement d’exemples de vidéos poches et quétaines mettant en vedette un “vendeur de char” que l’exercise me semble risqué et que la ligne entre un succès et un flop me semble bien mince! Vos opinions? :nerd_face:

L’important est que ta vidéo soit instructive et qu’elle réponde à une question que ton client potentiel se pose.

Si tu ajoutes de la personnalité, c’est un plus!

Essaie des trucs, regarde les réactions, adapte-toi, apprends! :slight_smile:

Oh my god! Le gars de Chrystler Joliette.

Pour ne pas le nommer :rofl:

Ceci dit, il est tellement extrême et caricatural dans son approche que ça fonctionne. Ses vidéos obtiennent beaucoup de rayonnement, au point où elles génèreraient même un revenu.

Mais pour un concessionnaire Chrysler, ça passe mieux. Peux pas me permettre d’avoir l’air de ça chez Mercedes-Benz!

Voici un exemple de nos premières capsules “From The Showroom”.