Futur du travail, compétences et... LinkedIn?

Mission du jour: qu’est-ce qui t’intéresse?

Récemment, j’ai été invité à participé à un panel LinkedIn lors de l’événement PowerSkills - Virtual Career Summitt organisé par McGill.

J’ai dit oui, car je pouvais réunir 3 intérêts d’un coup. Outre celui pour LinkedIn, je m’intéresse depuis 2014 à l’évolution du monde du travail (future of work) et aux compétences pour « survivre » dans un monde en transformation.

Autant je suis idéaliste de nature, je suis plutôt inquiet de la suite des choses. Automatisation, robotisation, modèles d’affaires désuets, … Et tellement de choses en parallèle qui ont des impacts à définir: eau potable, pollution, politique, …

On a vu en partie ce que la pandémie a fait. C’était probablement de la petite bière et on n’a même pas fini.

Selon moi, à une échelle individuelle et collective, 4 choses peuvent faire une différence aujourd’hui et demain: réseau, identité, communication, focus.

LinkedIn est donc le terrain de jeu pour se préparer au futur du travail. Certains diront qu’on est mal barré :slight_smile:

Bref, voilà plusieurs thématiques qui m’intéressent parmi plusieurs autres.

Si vous voulez en discuter ou en savoir plus sur l’événement qui aura lieu demain ou [promotion]le lancement de ma formation Devenir un pro de LinkedIn sur La Tranchée[/promotion], commentez plus bas.

2 J'aimes

Salut Mathieu,
Je suis intéressée à en savoir plus sur la formation Devenir un pro de LinkedIn. Peux-tu me dire quand elle sera disponible?
Merci!
Kathy

Bonjour Kathy,

Merci pour ton intérêt.

En passant, j’ai vu que tu es à Edmunston. Ça m’a fait drôle car la première grosse conférence que j’ai faite en dehors du Québec était là-bas. C’était il y a ~12 ans environ.

Je te reviens avec la date exacte. J’en ai 3 en tête :thinking: (13, 16 ou 23 août). Olivier et moi, on a parlé de la mi-août, mais il fallait tenir compte des vacances d’été.

Je suis intéressé en a savoir plus sur la formation sur LinkedIn. Je l’utilise pour ma carrière actuelle, mais le domaine dans lequel je pense lancer ma business n’utilise pas ce réseau. J’aimerais évaluer si ça pourrait être une opportunité ou une perte de temps. Par contre, mes vacances sont en août donc ça va dépendre des dates.

Sophie

J’ai commencé avec une communauté de collègues et de chercheurs d’emplois, et j’ai rapidement vu que ce n’était pas les gens avec qui j’aimais échanger. Peu d’engagement dans cette communauté.

Sinon il y a les vendeurs B2B agressifs qui s’essaient tout le temps avec leurs solutions miracles.

Puis je suis tombé dans le monde des « marketeux » indépendants (qui s’appelle du copywriting, je n’avais jamais entendu ça avant) , j’ai découvert Alexe Martel qui faisait de la pub pour le bundle Kashing de Geneviève Gauvin (que j’ai acheté) et depuis ce temps là ma crowd et mon mindset ont changé pis « here I am » (parce que j’ai acheté la formation de pricing d’Alexe qui se donne sur ce site).

Donc LinkedIn a pas mal initié un changement lent mais certain de carrière qui était latent en tombant dans le rabbit hole du copywriting et du monde vraiment crinqués et/ou

qui

font

trop

de

sauts de lignes :grinning_face_with_smiling_eyes:.

LinkedIn c’est bizarre, c’est rendu plein de conspirationnistes qui se sont fait expulser de Facebook, mais je crois que les graines du futur du travail sont là. Moins sur Instagram (y a du bon monde aussi, mais dès qu’ils ont des enfants ou un chat t’es fait, le B2B prend le bord), pas sur Facebook (je pense que l’apocalypse va venir de là par contre), pas sur Twitter et encore moins sur TikTok.

Bonjour Sophie,

Je parle souvent des 3 piliers de LinkedIn:

1- Avoir un profil - jamais une perte de temps selon moi
2- Bâtir son réseau - utile même si ce n’est pas pour le travail directement
3- Poser des actions - là, il faut creuser un peu. Est-ce que les gens que tu vises - les personas - vont vouloir consommer ton contenu ou interagir avec toi sur LinkedIn?

Tout est dans la manière de présenter les choses. Par exemple, Lynne Pion parle de deuil animalier. Manuel Constant parle de communication non-verbale (chez les humains).

Au moins, tu pourras débuter avec tes +500 contacts qui te connaissent déjà, même si c’est sous un autre chapeau.

*Afin d’éviter toute ambiguïté, je tiens à préciser qu’il ne s’agit pas de clients mais de contacts.

1 J'aime

Merci François de prendre part à la discussion.

Selon nos objectifs de départ, on peut effectivement se retrouver avec une communauté passive et ennuyeuse.

Heureusement, c’est possible de changer ça. LinkedIn - qui a fêté ses 18 ans il y a quelques semaines - a changé plusieurs fois depuis sa création. Mais la façon d’utiliser LinkedIn aussi a évolué.

Pendant la pandémie, plusieurs ont fuit Facebook pour se réfugier sur LinkedIn. Un post qui générait une 50e de vues en généraient soudainement des centaines voire des milliers.

La suite est à la fois prometteuse et incertaine. Mais c’est comme ça depuis les débuts et LinkedIn s’en sort plutôt bien jusqu’à présent.

1 J'aime

Merci Matthieu,

J’avoue que je ne sais pas trop quoi en penser. Je cherche justement à établir une entreprise dans le domaine canin et probablement plus spécifiquement en ciblant les activités intellectuelles chez le chien, activité largement sous-utilisé qui règlerait pourtant un tas de problèmes de comportements. On s’entends c’est assez pointus et en écrivant ce message je réalise que je devrais probablement faire découvrir ce types d’activités aux futurs clients. Alors je devrais donc viser un peu plus large dans certaines publications pour créer une audience et éventuellement les convertir en clients.

En fait, la question que je me pose actuellement est : ne suis pas mieux de trouver un pain que les gens vivent majoritairement dans le domaine canin au lieu de prêcher pour ce que je crois le mieux pour les chiens. La première option serait probablement mieux pour arriver à en vivre, sauf que là j’ai un conflit intérieur. J’ai envie de proclamer haut et fort ce à quoi je crois, mais en même temps si ça n’intéresse personne ça ne me sers à rien.

Pour en revenir à LinkedIn, est-ce que mes contacts qui sont majoritairement des gens en RH seraient vraiment intéressés par ce type de sujets ? Je ne sais pas, mais là seule façon de le savoir est de le faire. En plus, ces personnes ont probablement des revenues plus élevées que les gens qui sont dans les groupes où je suis qui sont seulement là pour glaner des conseils gratuits et montrer des photos de leur chien sur Facebook (remarque je m’ai rien contre ça non plus).

Finalement, plus j’y pense plus c’est une bonne idée d’explorer cette idée de m’afficher sur LinkedIn. Bon comment maintenant ? Je suppose que c’est là que tu peux m’aider ? Tiens moi au courant d’établir.sensation / formation.

Sophie

Désolé, le correcteur automatique fait parfois des affaires bizarres LOL !

La dernière phrase était plutôt : Tiens moi au courant de tes présentations / formations.

Autre question : tu sembles te spécialiser en B2B. Est-ce que ta formation est seulement orientée vers les entreprises qui font affaires avec les entreprises où tu abordes aussi le B2C ?

Cool, tu connais ma petite ville Edmundston!

Ok parfait, j’attends ton retour pour la date de la formation :slight_smile:

Bonne journée!
Kathy

1 J'aime

Une bonne proportion de mes revenus viennent du B2B, mais pas que. Je dis souvent que LinkedIn, ce sont avant tout des relations humaines. C’est aussi pourquoi j’utilise le terme personas plutôt que prospects, audience, candidats, recruteurs, …

J’ai travaillé quelques années avec Lise Cardinal, auteure de Réseautage d’affaires: mode de vie et elle répétait souvent « on achète la personne avant son produit ou son service ».

Bref, tu ne m’entendras pas utiliser les termes B2B ou B2C. Par contre, dans les exemples de tactiques, tu verras que certaines s’appliquent à toi et d’autres non. Je ne préciserai pas lesquels à ce stade-ci - certaines personnes réussissent toujours à me surprendre avec leur créativité - mais on pourra en discuter.

Entretemps, je t’invite à lire cette publication Est-ce que l’art a sa place sur LinkedIn? J’ai été étonné par le nombre de commentaires de mon réseau.

1 J'aime

Ah bien ! Je vais peut-être commencer à trouver LinkedIn plus intéressant. :heart:

La période de lancement aura lieu du 16 au 27 août. Il est possible de s’inscrire sur la liste d’attente.

2 J'aimes

Merci Mathieu, je viens de m’inscrire sur la liste d’attente :slight_smile: Bonne journée à toi!