Corriger ou non un article

articles
blogue
Corriger ou non un article
0
(Francisboutin07) #1

Bonjour tout le monde,

J’ai besoin de votre avis sur l’énergie et l’argent à consacrer à la correction d’un article.
J’ai un blogue depuis un bon moment déjà et dernièrement, après avoir lu pour la deuxième fois le ebook ‘‘Confessions d’un blogueur’’ , j’ai recommencer à écrire des articles avec la détermination du tigre.
Mon problème, c’est que je propose mes services dans le domaine de la rédaction. C’est donc mon nom et ma réputation que je joue à chaque article. Je me corrige et me relis plusieurs fois, mais si une faute se glisse quand même dans un texte ou une publication, les gens seront réticents à faire affaire avec moi. Pourquoi travailler avec un rédacteur qui fait des fautes?
Pour ne prendre aucun risque, je fais donc corriger mes articles par quelqu’un d’autre pour avec une deuxième vérification. C’est donc une facture pour chaque article.

Pensez-vous que je devrais changer d’approche?

Merci!

0 Likes

(Éléonore Côté) #2

Je pense que ça vaut vraiment vraiment vraiment la peine de faire corriger oui.
Je suis rédactrice aussi et nous avons une réviseure linguistique. Tout ce qui sort publiquement est révisé, c’est en effet une question de crédibilité, notamment, mais un 2e oeil est toujours pertinent.

3 Likes

(Francisboutin07) #3

Merci! Vous êtes rédactrice aussi?
Est ce que votre acquisition de clients passe exclusivement par votre site web et les pubs fb?

0 Likes

(Olivier Lambert) #4

Heum… Eh bien c’est certains que ça fait cordonnier mal chaussé. Par contre, personne ne va se plaindre si tu fais moins d’une faute par article.

De plus, la plupart de tes lecteurs ne sont pas tes pairs, mais bien des clients potentiels. Ça veut dire qu’ils sont nuls en français et qu’ils ne verront pas la faute de toute façon.

En d’autres mots, si le fait de faire une faute dans un article aliène fait en sorte que 2 client décident de ne pas faire affaires avec toi, sans doute que 5 personnes vont te découvrir et faire le choix contraire parce qu’ils n’ont pas vue la faute.

C’est une approche incroyablement réductrice, parce que de toute façon, dans l’industrie du service, la qualité est rarement le facteur déterminant sur une vente.

La qualité de la relation, la confiance, le bouche à oreille et la rapidité du service sont tous des enjeux beaucoup plus importants que la perfection du service offert.

Sinon, il n’y aurait pas grand entrepreneurs encore en affaires, crois-moi!

D’un autre côté, il y a aussi la question financière.

Ça te coûte combien par article pour une relecture finale, et est-ce que cette dépense est justifié?

Si on dit qu’un article corrigé a le potentiel de faire changer d’idée un client sur 50 (la plupart de tes clients ne vont pas lire tes articles anyway), quelle est la valeur moyenne d’un client?

1000$? Alors chaque relecture vaut 20$.

Ajuste les ratios selon ta perception du risque bien sûr!

2 Likes

(Éléonore Côté) #5

Allo,
Je suis rédactrice dans une agence (La Flèche). Nos clients arrivent principalement via le site Web, notre prospection et le bouche à oreille.
:slight_smile:

0 Likes