Comment peut-on offrir des cours en ligne «À VIE», sachant que nous sommes mortelles?

Comment peut-on offrir des cours en ligne «À VIE», sachant que nous sommes mortelles?
0
(Miss Rouge à Lèvres) #1

Bonjour,

J’ai acheté à quelques reprises des cours en ligne dans diverses catégories. La plupart mentionnent : «Tous nos cours vidéo sont accessibles à vie!».

Well… comment peut-on offrir nos services à vie, alors que nous sommes des mortelles? :stuck_out_tongue:

Je prévois cette année offrir certaines de mes formations en ligne (couture). La plupart des cours de couture offerts en ligne offrent leur cours accessible à vie, alors que d’autres (ex: cours de cuisine ou service de naturopathie) offrent leur cours sur un délai de 6 mois.

Si je décide de changer de plateforme, d’abonnement web, de prendre ma retraite, d’arrêter ou si je tombe malade ou meurs (oui il se peut qu’on meure un jour!), d’offrir un service à vie, est une grande promesse… qui selon moi ne peut être tenue!

Il me semble que 12 ou 24 mois c’est suffisant?

Qu’en pensez-vous? Et pourquoi à vie?

2 Likes
(Patricia_Beaucage_Coach) #2

Question très pertinente, j’ai hâte de voir les réponses car je me la pose aussi!!

1 Like
(Mathieu ) #3

Ça dépend… si tu es une compagnie, avec plusieurs employés et une certaine stabilité, c’est assez facile d’offrir quelque chose à vie. Dans le sens ou il devrait y avoir une pérennité, même si une personne quitte.

Le mot à vie, ça punch, c’est intéressant de te dire que tu vas toujours pourvoir y accéder.

Naturellement, toutes les compagnies ne sont pas éternelles, alors c’est toujours à prendre avec un grain de sel ce genre d’affirmation.

Si tu penses que tu peux ne plus être sur le web dans 2 ans, je laisserais faire le à vie personnellement. :wink:

Si tu as confiance d’être encore là pour longtemps, je ne me gênerais pas trop. Au pire si tu as un client insatisfait parce que tu es morte, d’après moi ça ne devrait pas trop te déranger rendu là! :rofl:

2 Likes
(Christian ) #4

Effectivement irréaliste. À l’impossible, nulle n’est tenue. Ça suppose aussi que dans quinze ans, une personne se souviendra du cours, du lien, etc. Moi, en tant que consommateur, ce n’est pas un truc qui me ferait pencher pour un achat, dans le sens où mon besoin est immédiat et que je n’ai aucune idée si cette valeur ajoutée va m’être utile. Pour cette raison, et c’est ma perception à moi, je serais plus attiré par une valeur ajoutée (donc une garantie) pendant l’espace de temps raisonnable où je compte utiliser le service. Par exemple un service de dépannage personnalisé pour une période qui elle, pourra être beaucoup plus courte. ex: jusqu’à six mois après le service? Ça, ça me rassurerait si j’ai un problème et me garantirait le service. Non?

1 Like
(Miss Rouge à Lèvres) #5

Vous m’avez fait bien rire Mathieu :rofl:
J’espère que mes projets vont marcher à long terme. Mais comme je suis le personnage et le cerveau de mon entreprise, même s’il y a personne d’irremplaçable, on peut rien garantir à vie dans la vie.

Je me questionnais et je comparais. Car moi j’ai des élèves qui achètent des vidéos de couture sur d’autres sites et qu’elles pensent vraiment qu’elles auront accès à ces vidéos pendant toute leur vie. C’est pour ça que je posais la question, oui ça ajoute une valeur, mais le problème c’est que les gens y croient :roll_eyes:

Merci pour votre réponse, c’est l’engagement qui m’étouffe probablement. Suite à quelques divers suggestions et commentaires, de mettre un délai raisonnable ajoute aussi une valeur, réaliste.

C’est mes notes de cours qui seront immortel :wink: après tout! Je viens de me répondre, c’est génial d’échanger avec d’autres entrepreneurs!

Héhé

(Miss Rouge à Lèvres) #6

Merci Christian!

C’est ce que je commence à me dire. De donner un délai raisonnable, accessible. Mais offrir un service de soutien pendant une période plus courte selon un délai approprié pour le projet. Autrement ça finit plus.

Ça crée l’urgence et ça mets une valeur, je voyais pas ça de cette façon quand j’ai posé la question.

C’est en parlant autour de moi ainsi que sur ce forum que ça m’aide à prendre la bonne décision.

Merci pour votre opinion :wink:

1 Like
(Miss Rouge à Lèvres) #7

Ça commence à s’éclaircir :wink:

(Olivier Lambert) #8

Prend La Tranchée par exemple. On dit qu’on offre les accès à vie. J’ai bien l’intention de m’assurer que mon entreprise vive plus longtemps que tous mes clients.

Si ce n’est pas moi qui gère ou créer les cours dans 10 ans, ce sera quelqu’un d’autre. Mais l’offre de service va rester tant et aussi longtemps que l’entreprise n’est pas en faillite (ce qui serait surprenant!)

Si la moyenne d’âge est de 30 ans, ça engage mon entreprise à héberger le contenu pendant 58 ans suivant l’achat de mon dernier client. Je pense que c’est raisonnable!

2 Likes
(Mathieu ) #9

Rendu où ça en est, je suis bien d’accord. C’est un peu ce que je disais.

Mais quand tu pars quelque chose, au tout début, les chances que tu sois disparu de la map dans les 5 prochaines années sont assez grandes. Si ma mémoire est bonne c’est 80% des entreprises qui ferment leur porte dans les 5 premières années.

Dans ce cas là, je me garderais peut-être une gêne sur le à vie. Ça dépend vraiment de ton niveau de confiance d’offrir le service à long terme tant qu’à moi.

2 Likes
(Olivier Lambert) #10

Exact! Rendue là, c’est une question de confiance du client envers la personne à savoir si elle croit en la capacité du prof de générer une entreprise profitable et stable.

Le fait de dire “accès à vie” je pense signifie plus la volonté du créateur de s’engager à très long terme dans ce projet. C’est un statement de dire: “ce produit est ma mission de vie” en quelque sorte.

Si ce n’est pas le cas, alors il faut être effectivement prudent dans ses claims :stuck_out_tongue: parce que ça va cogner à ta porte dans 5 ans et c’est ta réputation qui est en jeu!

1 Like
(Miss Rouge à Lèvres) #11

Merci Olivier et Mathieux,

Je suis vraiment la seule dans mon entreprise, l’intérêt d’avoir des formations en ligne est dans le but de me cloner.

J’ai mon école de couture depuis 4 ans déjà. j’enseigne à temps plus que plein, comme je suis rendu avec des liste d’attente et des gens de l’extérieur de la ville qui aimerait suivre mes formations, je me suis dit il faut que je trouve le moyen de me cloner.

Tous vos précieux conseils m’aident énormément pour prendre la bonne stratégie.

Et ça ne sera pas à vie, d’ici quelques années si j’ai des employés, d’autres professeurs et que ça grossit, là je pourrais peut-être y repenser.

Tout cela me tourmentait un peu depuis un moment, ce forum m’a grandement aidé à m’éclaircir.

Merci à tous :heart_eyes:

Miss :lipstick::kiss:

1 Like
(Centre Vmc) #12

Bonjour missrougealevres

Je crois que légalement, l’emploi d’une durée dite " à vie " ça veux dire 25 ans. ( exemple : garantie à vie, faire de la prison à vie )

Quand c’est illimité dans le temps on parle de perpétuité habituellement.

2 Likes
(David Couture) #13

Voyons la chose sous un autre angle :

Quels sortes de services avez-vous déjà acheter il y a 25 ans dont vous voudriez encore avoir accès… ou même qui existe encore ?

J’ai toujours compris l’expression à vie dans le sens où “je n’ai personnellement aucune intention d’y mettre une limite”. Ou encore “à vie du projet”, ce qui est une période de temps qui honnêtement, nous importe très peu dans l’écrasante majorité des cas.

On est même pas capable de prévoir la météo de façon sérieuse 3 jours d’avances, ne me demandez-pas où je serai dans 25 ans avec mon projet. L’important c’est que le client comprenne qu’il ne paye pas pour un service où se trouve quelques parts des petites lignes dans un contrat complexe qui va l’obliger de repayer des frais pour conserver le service si tel est sa volonté. Ça permet donc de simplifier au max le contrat dans un language facile à comprendre pour tous.

1 Like
(Marie Claudedube) #14

Ma avoir l’air de la petite débutante mais question de même y’a pas possibilité de le mettre aux nombres de mois genre 12 mois- 24 mois afin d’assurer une certaine progression (genre un dead line pour le client) s’assurer que le client perdre pas de temps, soit accidue dans le processus et upgrade vers dautres formation, vidéo et que si jamais ça limite on peu rectifier en cours de route ?!? J’imagine que la crédibilité du site sera moindre après ce changement ?!? :joy: Je sais pas si ca fait du sens enfin bref vous allez m’arrêter s’il y a de quoi, j’espère bien :grin:

1 Like
(David Couture) #15

T’es absolument libre de faire ça comme tu veux :wink: Il n’y a pas 2 concepts identiques, donc ça donne beaucoup de liberté et de place pour la créativité.

1 Like
(Marie Claudedube) #16

J’adore cette réponse David juste apporter un point de plus lorsque parfois les formations sont progressives (délais restreint) et que les gens semble titiller sur le fait que l’accès n’est pas à vie et qu’ils ont une crainte d’oublier les notions vues dans les formations quelques uns des sites offrent des formats PDF des grandes lignes importantes et je trouves ça hyper chouette ces comme un aide-mémoire sous forme de livre et/ou sous forme de powerpoint, il y a surement plusieurs façons d’apporter ce plus si la personne ne veut pas offrir un service à vie. À chaque progression, son mini guide. De même tu reste pas (désolé le terme “scotcher” ):joy: pris avec le “à vie”.

2 Likes
(Martin Châteauvert) #17

Je crois que c’est une bonne réponse!!! Lorsque j’atteindrai l’âge vénérable de 96 ans si je me rends là bien entendu…Je ne crois pas que je vais me plaindre que mes formations ne sont plus disponibles!!! LOL MDR

1 Like
(Miss Rouge à Lèvres) #18

Bonjour Marie-Claude,
Je suis totalement d’accord avec vous, dans le sens que si la personne n’a pas cousu (mes services offerts) sont projet à l’intérieur d’un délai X, elle ne le fera probablement jamais, et je me rends compte que quand les gens ont des échéanciers, ils performent et ont plus tendance à terminer un projet, que si c’est illimité. Et le but est aussi que mes élèves avancent et évolue, donc, après le projet X (intermédiaire), le but est d’aller vers un projet Y (avancé).

Le «à vie» ne donne pas selon moi plus d’avantages, c’est plutôt du laisser-aller, sachant que ma clientèle a besoin d’encadrement et de motivation. D’avoir un échéancier raisonnable, me permettrait de relancer celles qui n’ont peut être pas utiliser le service acheté, dans le but de les accompagner pour réaliser et/ou terminer le projet.

Comme j’ai déjà répondu ci-haut, dans le monde de la couture, les couturières qui achètent des vidéos à vie, pense qu’elles peuvent à tout moment poser des questions et avoir ce service à vie.

C’est seulement dans le but de me protéger, car même si je mets tout mon coeur et âme, je ne prédis pas l’avenir! Je n’ai pas envie qu’on revienne contre moi, si j’arrête la plateforme advenant que je ne vois aucune rentabilité, car il y a des frais quand même derrière!

De voir l’opinion de chacun, chacune m’a aidé grandement à analyser ce questionnement!

:slight_smile:

1 Like
(Marie Claudedube) #19

Héhé je dois quand même te félicité Marie-Andrée d’avoir osé te lancer dans ce projet qui entre toi et moi est un domaine difficile de percer et surtout de lancer, ca prouve que ta pas froid au yeux, j’admire beaucoup :ok_hand: Je t’encourage à poursuivre et c’est assurer tu vas surement bien choisi la meilleur façon pour de toi de faire :grin:

1 Like