30 millions en 30 jours avec Kevin Moses!

Podcast un peu particulier aujourd’hui!

J’ai reçu Keven Moses, co-créateur de Chibi Dinos. J’ai rencontré Kevin en participant à son podcast il y a quelques mois. Son parcours est assez inconventionnel et il est extrêmement divertissant à écouter!

Le podcast a été réalisé dans nos nouveaux studios. Si jamais ce genre de production t’intéresse, rends-toi sur www.lesbunkers.com pour découvrir comment tu pourrais l’utiliser!

4 J'aimes

Pour citer l’invité: « c’est malade mental ». :slight_smile: Belle vulgarisation pour qqn comme moi qui n’a aucune idée de ce monde.

1 J'aime

Je viens de finir de l’écouter, je vais devoir ré-ecouter certain passages et googler certains termes par contre. En tant qu’artiste le sujet m’intéresse mais tout le côté Discord / growth hacking etc me dépasse.
Aussi les passages sur la déconnection avec l’argent font grincer des dents, surtout dans cette période mais j’ai aimé tes interventions sur le sujet @Olivier_Lambert
Bref vraiment intéressant !

1 J'aime

Oli fuck! :wink:

C’est à la limite de l’indécence.

Même toi, tu étais excité tout en étant mal à l’aise.

Je comprends ton interprétation un peu sarcastique du terme “Domination mondiale” mais dans ce cas-ci, s’en est vraiment une.

Pour ma part, je préfère dominer “mon” monde plutôt que “le” monde.

“C’est le marché qui fait que ça pogne”. Je dirais plutôt que c’est le manque d’éducation. Donner de la valeur à n’importe quoi, c’est un sérieux manque d’éducation. Et y en a qui profite de ces gens là. Encore…

Paradoxalement, c’est à cause que le gars sait des choses que peu savent. Et oui, il s’est éduqué. Encore une faille exploitée dans le système. À quand le jour où ce fameux système va réagir plus rapidement? En attendant, c’est encore les mêmes qui payent. Le concept de faire vivre quelques personnes à partir de la majorité. Comme tu dis, le monde va mal et c’est pas prêt de changer.

“Y a pas 20 personnes sur la planète qui connaissent le secret.” J’espère que tu as de bons gardes du corps parce qu’il y en a qui kidnappe pour beaucoup moins que ça.

Si le gars remplaçait un peu d’arrogance en échange d’humilité. Ça serait déjà ça.

Jaloux? Bien sûr que oui. Mais pas pour le fait de faire 47 000 trillions par seconde mais plutôt pour le fait de faire une belle passe d’argent rapidement. Générer des images en deux jours pour faire des millions, mélangés avec une tite passe de piratage… Une chance qu’il en a généré juste 10000. Il le regrette probablement.

Ceci dit, je n’ai absolument rien contre le gars. Bravo pour son coup.

Bref, ça envoie encore un message que c’est facile. Donc, go, je vide les REEE de mes kids, le CELI, le REER et je ré-hypothèque. Pis fuck pour l’épicerie et la maison, on peut bien manger des toasts au beurre de pinotte le reste de nos jours dans une tente si ça marche pas.

Je trouve ça aussi dommage pour ceux qui créent de vraies belles œuvres et qui ne feront même pas 500$ par œuvre. C’est comme la pitoune sur Instagram qui fait 300k de likes sur une photo et la fille (probablement tout aussi belle) qui publie une peinture qui lui a pris 100 heures et qui récolte 36 likes. Il s’en va où notre monde?

Cela dit, ça ne serait pas plus pertinent de faire une entrevue avec quelqu’un qui vit vraiment des NFTs et qui utilise des moyens plus réalistes que monsieur tout le monde pourrait appliquer et qui sont d’ailleurs un peu plus éthique?

À part de la poudre aux yeux, un peu de rage et de jalousie, ce podcast ne m’a apporté que peu d’informations. Informations quand même pertinentes.

Je suis peut-être le seul, mais bon. Ça aura donné un commentaire probablement trop long d’une vierge offensée et amusé un peu la galerie. Merci, ça m’aura fait du bien au moins.

Sérieux Oli, c’est vraiment le genre de message que tu veux passer ici dans un endroit que tu as construit et qui est dédié à des gens qui sont prêt à faire des moves réalistes pour agrémenter un tant soit peu leur vie?

Toi-même, tu as fait des efforts fous et beaucoup de compromis pour arriver où tu es.

Pour ceux qui espèrent encore, allez vous acheter un billet de loterie.

BTW, ça fait 3 mois ce podcast, il en est où Kevin?

Moi aussi j’ai été un peu « off » que Kevin ne veuille pas partager ses stratégies de growth hacking. Mes podcast durent habituellement 3 heures, mais je ne savais plus trop quoi dire à la fin puisqu’il ne parlait pas de stratégies.

Quelques mois après, ma position sur les NFT a évolué légèrement.

Je pense toujours que la majorité, voir 99% des NFT, vont finir par valoir 0.

Le floor price des Chibi Dinos est présentement à .06, ce qui équivaut aux frais de transactions sur OpenSea.

Ceci étant dit, je pense qu’il y a énormément de valeur dans les NFT, juste pas selon l’usage qu’on voit présentement.

Un des projets dans lesquels j’ai investi un peu (~5K), est Secret Network.

Les NFT sans privacy n’ont jamai vraiment fait de sens pour moi… Si n’importe qui peut faire clic-droit > enregitrer, à quoi bon l’acheter?

Les Secret NFT permettent d’obtenir une certification d’authenticité d’un document et être le seul à pouvoir le visionner.

Je dois avouer avoir investi sans réellement comprendre, mais en voyant le projet de Quentin Tarantino, j’ai eue un déclic!

Imagine être le seul à pouvoir lire un des script de Quentin! La valeur incroyable que ça peut avoir.

Sinon, il y a Mystic Skull qui vient de sortir comme preuve de contept. Ça reste des dessins pas beau overprices, mais c’est un peu comme des paquets de carte pokémon ou des billets de lotterie.

Tu achètes un des 10 000 mystic skull qui possèdent 13 traits. Tu peux décider de garder ton skull intact pour le revendre (comme un paquet de carte Pokemon) ou le « gratter » pour voir si tu as eue des traits râres et ensuite les revendre sur une place de marché.

J’ai exploré un peu pour comprendre la tech et j’ai quelques amis qui ont été chanceux et ont pu faire un peu d’argent avec ça.

Dans ma tête, les NFT vont être big sur le gaming (pour stimuler le user generated content et créer un marché secondaire pour la revente), les documents légaux (pour archiver et encrypter les contrats) et les documents de propriété (imagine vendre ta voiture et que le certificat de propriété soit un nft).

Les Secret NFT permetteraient aussi de vendre n’importe quel type de contenu numérique. Imagine vendre une formation en ligne et, quand tu l’as fini, tu peux la revendre à quelqu’un d’autre. (Le formateur fait toujours un % de la revente)

Ah, et le plus évident… La porn. :joy:

J’ai aussi hâte de voir à quoi va ressembler le marché des NFT pour financer la musique et le cinéma. Si un NFT est traité comme un pourcentage d’ownership, les gens vont pouvoir trader des droits sur des chansons et obtenir une partie des royautés. C’est la promesse de BitSong.

Bref, j’aime mieux investir dans le protocole qui permet l’innovation. Je n’ai aucun NFT sur OpenSea mis à part celui d’un chat que j’ai acheté d’une auditrice. :stuck_out_tongue:

Bref, si tu as écouté 2-3 podcast ou lue 2-3 de mes articles, tu connais mes valeurs. Je ne suis pas un gars de « get rich quick ». Pour moi, l’important est l’innovation et la création de valeur. Je n’encourage personne à acheter des NFT ou se partir une carrière en tant que créateur de NFT.

Il vit le rêve et continue de faire des millions. :stuck_out_tongue:

1 J'aime