Qu'est-ce qui s'en vient dans les prochaines années, coté marketing, internet, technologie?

Qu'est-ce qui s'en vient dans les prochaines années, coté marketing, internet, technologie?
0

Votre question: Qu’est-ce qui s’en vient dans les prochaines années, coté marketing, internet, technologie?

**Pourquoi cette question:**Je sais que la technologie vas extrêmement vite. Est-ce qu’il y a des choses à laquelle ont doit s’attendre à changer drastiquement dans les prochains 12-24 mois. Qu’est-ce que je dois savoir pour être certain d’être à la même place que les plus grandes chaîne ou les meilleurs marketeurs. Je comprends que je ne peux pas me permettre toutes les dernières technologies en tant que PME, mais s’il y avait 1 ou 2 aspects à considérer, quels seraient-t-ils.

**Que répondriez-vous si on vous posait cette question?**J’ai lu un peu sur le sujet, et je pense que la réalité virtuelle et la réalité augmentée prendra une place beaucoup plus grande dans le divertissement. En ce qui attrait au commerce électronique, les applications transactionnelle seront beaucoup plus rapide. Tout ce passera sur mobile.

Question intéressante! :slight_smile:

Les grosses technologies vont avoir moins d’impact que tu penses.

Le vraie vent de changement concerne la démocratisation de la technologie.

Il y a 20 ans, une personne sur 10 000 pouvait avoir un site web.

Aujourd’hui, même ma grand-mère pourrait en avoir un.

La baisse drastique de la barrière d’entrée à l’entrepreneuriat (peu importe le type d’entreprise) érode les grandes institutions (universités, médias, magasins à grande surfaces) et augmente la compétition à littéralement tous les niveaux. Les coûts publicitaires augmentent constamment, tout comme la qualité moyenne du contenu, des processus et des produit/services offerts.

Pour rester à jour, il ne te suffit que de profiter de ce qui t’es déjà offert.

Ta connexion Internet, ton ordinateur, ton appareil photo… Même si tu as le pire ordinateur avec la pire des connexion Internet et un iPhone 5 usagés, c’est quand même 50 fois mieux que ce que les professionnels utilisaient en 2009.

La révolution est déjà arrivée.

2 Likes

Merci pour ton point de vue Olivier.

À court terme, ce qui est à surveiller à mon avis ce sont les Chatbot.

Pour le moment (d’ici à ce que ça sature), les taux d’ouvertures et de visibilité semblent exceptionnels.

Les premiers à se lancer là dedans auront un avantage certain.

3 Likes

J’ai tout récemment lu que dans les années 70, l’OCDE a démontré que les compétences techniques avaient une durée de 40 ans… alors que la durée de vie d’une compétence technique d’aujourd’hui est estimée entre 12 et 18 mois. On est dans un processus d’obsolescence accélérée des compétences. Ce thème prendrait ainsi tout son sens !

Si on doit s’upgrader tous les ans, çà serait bien qu’en parallèle de notre programme d’apprentissage des compétences actuelles pour booster nos “projets”, on puisse avoir une sorte de perspective, un cap d’évolution des savoirs à venir…

C’est toujours difficile de savoir ce qui s’en vient, mais si tu essaies de penser à la logique derrière l’évolution des réseaux sociaux ça va vraiment t’aider.

Je te donne un exemple.

Si on prend Instagram par exemple. Qu’est que Instagram veut réellement? Probablement faire augmenter ses membres et leur implication. Donc il ne serait pas surprenant de voir l’algorithme d’Instagram bannir tous les comportements qui ne sont pas naturels dans le futur.

Exemple, les follow/unfollow ou aller écrire le même commentaire sur des centaines de photos vont surement être pénalisé. Par contre l’algorithme risque de booster les comptes qui développent des vraies conversations et relations avec les autres utilisateurs.

C’est un exemple que je donne, ce n’est peut-être pas ça qui va arriver, mais habituellement les si on regarde comment Google et Facebook évoluent ont peut remarquer que ces compagnies vont toujours mettre l’expérience utilisateur en priorité au travers de leurs actions.

1 Like

merci les boys pour vos commentaires, wow de 12 à 18 mois!!! Quand je pense à mes employeurs qui ne se sont pas mis a jour depuis de décennies…

À bientôt.