Mon plan de domination mondiale fera MAL! 😈

Je me lance, je mets par Ă©crit et je publie mon premier journal de progrĂšs officiel! Je dois avouer que ça me sort de ma zone de confort, j’ai toujours Ă©tĂ© plutĂŽt discret Ă  propos de moi
 Je suis sur La TranchĂ©e depuis 2019, mais je suis restĂ© pas mal silencieux jusqu’à ce que le forum reprenne vie cette automne et que je dĂ©cide de m’impliquer davantage. Donc je vous mets en rafale mon parcours de carriĂšre jusqu’à aujourd’hui.

  • J’apprends le graphisme su’l tas dans une entreprise de lettrage.
  • Quelques annĂ©es plus tard, je lance mon entreprise de lavage de vitres commerciale. J’ai eu 2 employĂ©s. Je me suis blessĂ© et j’ai fini par la vendre.
  • J’ai lancĂ© un service de lutherie. J’ai rĂ©parĂ©, ajustĂ© et fabriquĂ© des guitares. C’était un rĂȘve de jeunesse, mais aussi un mĂ©tier d’une autre Ă©poque
 Ça a Ă©tĂ© beau le temps que ça a durĂ©.
  • Je retourne dans le lettrage et je finis par acheter les parts d’un de mes patrons. Être associĂ© n’est pas toujours Ă©vident, j’ai dĂ©cidĂ© de revendre quelques annĂ©es plus tard et je suis trĂšs heureux de mon move.
  • J’ai abouti Coordonnateur marketing dans une entreprise de chariot Ă©lĂ©vateur. Gros dĂ©fi, motivation dans le tapis, c’est lĂ  que j’ai fait mon entrĂ©e sur “La TranchĂ©e”. Je devais apprendre beaucoup et vite, sur le marketing principalement! Ça a Ă©tĂ© trĂšs intense! Trop mĂȘme

  • Un ancien compĂ©titeur de lettrage m’approche pour upscaler son business et voulait m’avoir pour venir structurer la patente. J’ai embarquĂ© dans son projet, celui de faire grandir une entreprise de lettrage. Mais rendu lĂ , ça a pris une autre tournure. Je me suis ramassĂ© Ă  faire de la production, que je maitrise parfaitement
 pas de dĂ©fi

  • Beside Ă  ça, sur le plan personnel, je commence Ă  comprendre que j’ai pas compris bien des choses, alors je lis des ouvrages sur les flips, sur l’immobilier, la bourse, je suis quelques formations, etc
 Je dĂ©cide d’acheter une maison Ă  rĂ©nover. Un Cr*%# de gros projet! Ben trop gros mais je le sais pas encore!
  • Au final, je dĂ©cide de quitter mon emploi et me concentrĂ© sur mes rĂ©novations pour un temps
 une sorte de mini sabbatique. En parallĂšle, j’apprends Ă  tatouer.

VoilĂ ! 20 ans de vie sur une liste Ă  puces!

Ce qui m’amĂšne Ă  aujourd’hui, je dĂ©cide de me lancer dans le tatouage. Ça faisait dĂ©jĂ  un bon moment que ça me travaille de faire ça. Il y a des annĂ©es, je faisais dĂ©jĂ  plein de dessin au crayon sur ma conjointe de l’époque.

Voici le constat de mes rĂ©flexions des derniĂšres annĂ©es visant Ă  comprendre ce que je n’avais pas compris:

“Travailler dur ne suffit pas. Il faut donner les bons coups aux bons endroits. “Faire” ne suffit pas non plus, il faut “ĂȘtre” aussi.”

Bref, beaucoup de dĂ©veloppement personnel, de mĂ©ditation, de lecture sur l’entreprenariat, de mise en pratique, de dĂ©couverte sur moi, et encore beaucoup Ă  faire.

Maintenant
 mon plan!

Ce qui m’amĂšne Ă  vous parler du projet que j’ai de tatouer. Pour citer un tatoueur que j’ai rencontrĂ© derniĂšrement,

J’aime tatouer parce que j’aime faire mal! :smiling_imp:

Haha! Il le dit Ă  la farce Ă©videmment, et c’est pas non plus la raison pourquoi je veux faire ça! (mais c’est la raison du titre de mon journal de progrĂšs!)

J’ai toujours eu une fascination pour l’art, le beau, que ce soit dans ce que l’on considùre comme de l’art pur et simple comme peindre, jouer de la musique, etc
 mais aussi celle de maütriser un domaine quelconque, artiste ou artisan.

Le tatouage est une forme d’art, que l’on peut maĂźtriser jusqu’à des niveaux magnifiques. Avec mon background de graphiste, le lien se fait facilement. Au lieu de lettrer des vitrines et des voitures, je vais lettrer des gens! D’ailleurs, beaucoup de tatoueur sont passĂ©s par le graphisme avant. C’est de synthĂ©tiser l’idĂ©e de quelqu’un qui n’est pas en mesure de le faire lui-mĂȘme et de l’appliquer sur le substrat de son choix. Un vĂ©hicule pour un lettreur, le corps pour un tatoueur.

A-t’on besoin d’un autre tatoueur en ville? À voir les dĂ©lais d’attente pour avoir un rendez-vous, je crois que poser la question c’est y rĂ©pondre, pour un tatoueur de talent du moins. J’ai d’ailleurs dĂ©jĂ  une liste d’attente de gens voulant se faire tatouer par moi, ils attendent tout simplement que je sois prĂȘt Ă  faire leur projet. Avec toutes les petites entreprises que j’ai parti dans le passĂ©, c’est la premiĂšre oĂč j’ai une clientĂšle avant mĂȘme de me lancer. Par contre, la question est tout de mĂȘme pertinente.

Pour m’aider Ă  voir clair dans le projet, j’ai dĂ©butĂ© le bootcamp de MĂ©lodie. Ça nous amĂšne Ă  plein d’autres ressources disponibles sur “La TranchĂ©e”. Entre autres, l’article de blogue “L’éthique du dealer de coke” d’Olivier, que je vous suggĂšre fortement de lire si vous ne l’avez jamais fait.

L’importance d’ajouter de la valeur. Oui tatouĂ©, mais tatouĂ© quoi? Rester dans le tatouage gĂ©nĂ©rique? Ça crĂ©e une compĂ©tition, mais ça comblerait sĂ»rement les listes d’attente. Ou bien aller se nicher dans un style bien marquer, qui fait que les gens viennent se faire tatouer pour avoir SE style? Ou encore de crĂ©er une ambiance, une expĂ©rience Ă  travers tout le processus du tatouage? Je ne crois pas qu’une approche soit meilleure qu’une autre.

Le processus m’a tout de mĂȘme permis d’aboutir Ă  une mission qui me ressemble et je vous la prĂ©sente ici:

Rendre l’expression par leur corps possible Ă  travers un processus crĂ©atif, dĂ©tendu et enrichissant.

Et voici le brouillon qui m’a permis d’en arriver là:

Permettre aux gens de s’exprimer par leur corps, de le faire dans un endroit relaxant, inspirant et rassurant. PrivilĂ©gier la discussion enrichissante tout au long du processus pour permettre au client de se sentir dĂ©tendu. La dĂ©coration doit inciter Ă  la conversation et aux Ă©changes d’expĂ©riences.

Cela ressemblera sĂ»rement Ă  celle de beaucoup d’autres tatoueurs vous me direz, et je le crois aussi. La diffĂ©rence viendra beaucoup dans ma couleur, comme la diffĂ©rence des autres tatoueurs vient de leur propre couleur. (voir par couleur la personnalitĂ© et non pas par couleur d’encre :stuck_out_tongue_closed_eyes:)

J’aime les “one-on-one”, conversation profonde, sur beaucoup de sujet, qui me passionne ou qui passionne ceux qui en parlent. Je me fais souvent dire avoir une bonne Ă©coute. Le tatouage crĂ©e une certaine “intimitĂ©â€. Pour ceux qui se sont dĂ©jĂ  fait tatouer un projet moindrement long Ă  faire, vous savez ce que je veux dire. C’est aussi pour ça que j’ai envie de me lancer.

OĂč j’en suis en ce moment

Comme Ă©crit plus haut, j’ai appris Ă  tatouer, j’ai achetĂ© une machine en mai, j’ai regardĂ© comment ça fonctionne et j’ai plantĂ© l’aiguille dans une peau de pratique Ă  ce moment-lĂ ! Tout ça Ă  travers les rĂ©novations majeures de la maison que j’ai achetĂ© en avril! Je vous ai dit que je m’éparpillais souvent? C’était complĂštement cave tellement j’ai vu gros :man_facepalming: :sweat_smile: ! Mais au final je suis content de l’avoir fait, j’ai appris Ă©normĂ©ment dans le processus.

Finalement, j’ai pas pu pratiquer autant que j’aurais voulu, les travaux Ă©taient plus prenants que prĂ©vu, mais mon objectif Ă©tait de pouvoir tatouer quelqu’un avant la fin de l’annĂ©e. Mon tatoueur a Ă©tĂ© un peu mon mentor. Je suis plutĂŽt autodidacte dans le processus, mais je voulais passer un peu de temps avec un tatoueur pour m’assurer d’ĂȘtre sur la bonne voie. Quand je lui en ai parlĂ©, il a acceptĂ©, on s’est trouvĂ© un moment pour se rencontrer et aprĂšs avoir passĂ© un peu de temps avec lui, il m’a dit que j’étais prĂȘt Ă  tatouer une vraie peau, que je DEVAIS le faire mĂȘme! Je dois avouer que ça m’a un peu stressĂ© rendu lĂ . Un lettrage, ça se corrige, un tatouage c’est pas mal plus permanent disons! À ce moment, nous sommes au dĂ©but octobre.

AprĂšs encore quelques travaux dans la maison pour pouvoir m’installer un endroit propre (tatouer dans un chantier, c’est pas top
!) et aprĂšs avoir suivi ma formation et reçu mon certificat sur tout le cĂŽtĂ© sanitaire et sur les risques d’infections et de transmission de maladies par le sang, j’ai finalement rĂ©ussi Ă  faire mon premier tatouage en dĂ©cembre! Ma soeur c’est porter volontaire pour mon premier. Elle s’endormait presque sur la chaise, je dois pas ĂȘtre trop rude!

Pour la suite


Étant donnĂ© que ce n’est pas un produit, mais plutĂŽt un service que j’offre, de l’art mĂȘme, ça serait prĂ©maturĂ© de vouloir ĂȘtre affichĂ© et opĂ©rationnel dans les prochaines semaines. Je suis dĂ©butant aprĂšs tout.

Les prochaines Ă©tapes, pour l’annĂ©e Ă  venir, seront de continuer de façon soutenu ma pratique. Je veux m’approcher du style que je voudrais dĂ©velopper, je vais laisser mon inspiration me guider pour ça.

Je veux aussi me fermer une piĂšce qui sera dĂ©diĂ©e Ă  ça au sous-sol. Tout sera placĂ©, beaucoup plus facile Ă  entretenir aussi. J’ai dĂ©jĂ  tout le matĂ©riel et les produits nĂ©cessaires.

Je me suis posĂ© la question Ă  savoir si j’ouvre des pages Instagram, Pinterest et/ou Facebook, 
 La plateforme privilĂ©giĂ©e par les tatoueurs est instagram, donc Ă  terme, c’est certain que je m’en ouvrirai une. Mais est-ce pertinent au stade oĂč j’en suis? Moi le premier, je passe trĂšs rapidement sur les tatouages “dĂ©butants”. Pour cette annĂ©e, au dĂ©but du moins, je ne veux pas ĂȘtre prĂ©sent sur les rĂ©seaux sociaux, ça viendra en temps et lieu.

À la place, j’ai choisi de lancer un blogue dans lequel je documenterai mon Ă©volution. Ceux que ça intĂ©resse feront le choix de me suivre et cela me permettra de dĂ©buter une liste courriel pour le futur.

Afin de rentabiliser ma pratique un peu, j’ai pensĂ© tatouer des objets de cuir. Botte, sac, ceinture, divan (pourquoi pas!), 
 Je sais que ça se fait dĂ©jĂ , j’invente rien ici, mais je veux m’informer sur les capacitĂ©s de ma machine avant, quitte Ă  en acheter une autre plus puissante. J’ai acheter une machine professionnelle, mais je ne voudrais pas l’user prĂ©maturĂ©ment Ă  cause du cuir, qui est pas mal plus raide qu’une peau!

À la fin de l’annĂ©e, je veux que mon style commence Ă  prendre forme. Je veux avoir fait 26 tatouages sur vraie peau. Mon blogue devra ĂȘtre lancĂ© et soutenu au rythme d’un article mensuel. Ça semble peut-ĂȘtre peu, mais en tenant compte que je me considĂšre toujours en phase d’apprentissage et que je dĂ©bute sous peu un nouvel emploi Ă  temps plein Ă  contrat pour 1 an et que la vie ne se rĂ©sume pas Ă  ça (enfant, rĂ©no de maison pas encore terminĂ©e, etc
), je considĂšre cet objectif rĂ©alisable, mais pas facile. Tenir un blogue me sort de ma zone de confort aussi


Qu’est-ce que je veux au terme de ce projet?

À terme, la vision que j’ai pourrait prendre diverses formes. Je veux me garder une grande flexibilitĂ© pour la direction que cela va prendre. En date d’aujourd’hui, si mon contexte de vie me le permettait et que le projet Ă©tait mature, mon studio serait nomade. Soit dans un bus converti ou en louant une chaise dans un studio de la rĂ©gion/pays oĂč je me trouve. Cette vision dĂ©passe de loin le simple projet de tatouage, on parle plutĂŽt d’un mode de vie.

Soit dit en passant, avant d’acheter la maison que je rĂ©nove actuellement, j’ai songĂ© sĂ©rieusement Ă  le faire, vivre en bus converti. J’en avais mĂȘme parlĂ© avec les enfants. Ils Ă©taient moins dans ce trip-là
 Donc ĂȘtre nomade est remis Ă  plus tard si rendu au moment oĂč ils seront autonomes se soit toujours ce qui m’attire.

Dans 10 ans, j’aimerais ĂȘtre en mesure de tatouer par plaisir seulement, enlever le facteur “payer les comptes” de l’équation. Vous comprendrez que j’ai d’autres projets en branle et Ă  venir pour crĂ©er un revenu rĂ©current passif. Échanger son temps contre de l’argent Ă  ses limites.

Pour arriver Ă  pouvoir voyager et “exporter” mon tatouage, une certaine “notoriĂ©tĂ©â€ sera nĂ©cessaire Ă  mon avis. Dans les annĂ©es Ă  venir, selon ma progression, je compte participer Ă  des compĂ©titions et des salons de divers endroits (rĂ©gional, national, pourquoi pas international!). Mais lĂ  je suis rendu dans un futur de plus de 5 ans.

Roadmap

À travers tout le processus, je veux prendre le temps de lire et me former sur la psychologie et les relations humaines, l’art de converser, etc
 J’ai mentionnĂ© le cĂŽtĂ© one-on-one qui m’attirait. Le but de me former et m’intĂ©resser Ă  ça est de rendre ces Ă©changes toujours plus riches.

De maniÚre concise, voici comment je planifie réaliser tout ça:

2023

1er trimestre

  • Lancer un journal de progrĂšs
  • CrĂ©er une page web/blogue
  • Avoir 3 articles sur mon blogue. Pour janvier, ce sera possiblement le journal de progrĂšs ici prĂ©sent, adaptĂ© au format. (Je veux ajouter un article par mois en 2023)
  • Mon studio est terminĂ©. (Cela implique de monter des murs, Ă©lectricitĂ©, plĂątre, peinture, 
)
  • Sur 26 tatouages durant l’annĂ©e, je veux en avoir fait 2 (2/26)

2e trimestre

  • Être Ă  10/26 tatouages

3e trimestre

  • Être Ă  18/26 tatouages

4e trimestre

  • Je veux que mon style soit de plus en plus dĂ©fini plutĂŽt que d’ĂȘtre “technique”
  • Être Ă  30/26 tatouages

Fin 2024

  • Être officiellement affichĂ© comme tatoueur
  • Commencer Ă  crĂ©er du contenu autre que mon apprentissage

Fin 2027

Ça commence Ă  ĂȘtre loin, mais:

  • je maĂźtrise mon art tout en apprenant toujours
  • Avoir un studio avec pignon sur rue ou me joindre Ă  un studio existant
 Ă  voir
  • Envisager de participer Ă  des compĂ©titions

Fin 2032

Ça commence Ă  ĂȘtre cri#?$ment loin, mais:

  • Tatouer par passion. L’argent ne doit plus tant un facteur obligĂ© pour cette portion de ma vie. Mes autres axes de vie se sont suffisamment dĂ©veloppĂ©s pour permettre ça.
  • Tatouage nomade, en studio, chez moi? Avoir le choix.

En conclusion

Voici donc comment ça se prĂ©sente. Comme je l’ai dit en introduction, c’est la premiĂšre fois que je mets par Ă©crit un projet, du moins de pousser la rĂ©flexion Ă  ce point au dĂ©but du projet. Ne pas le faire Ă  peut-ĂȘtre nuit Ă  ce que j’ai entrepris dans le passĂ©. L’exercice est intĂ©ressant, je suis confiant que se sera un outil auquel je pourrai me rĂ©fĂ©rer et je compte bien le refaire chaque annĂ©e.

P.S. Étant donnĂ© qu’un de mes projets est le lancement d’un blogue et que La TranchĂ©e grouille de copywriter et de personne crĂ©ant du contenu, je suis preneur de conseil sur ma façon d’écrire et du dĂ©veloppement de mes idĂ©es!

6 « J'aime »

Wow! Ça donne le goĂ»t de se faire tatouer! D’ailleurs, j’y pense depuis un certain temps. Ta vision zen et rassurante va sans doute attirer la confiance de ta clientĂšle. HĂ© ben, je vais surveiller ton Ă©volution, car peut-ĂȘtre que je serais intĂ©ressĂ©e. J’ai commencĂ© Ă  collectionner des exemples de tatouage que j’aimerais. Un jour, peut-ĂȘtre
 En tout cas, ta vision est trĂšs intĂ©ressante.

Ça me fera plaisir Annie!

1 « J'aime »

Yeah! Vraiment content de voir ton journal de progrĂšs @Seb!

Mon cousin est tatoueur et a un blogue vraiment hilarant oĂč il partage ses histoires de tatouages oĂč les clients veulent n’importe quoi, tu vas aimer ça!

C’est vraiment un mĂ©tier de service oĂč la relation de confiance est primordiale! Quand les gens trouvent « leur » tatoueur, ils changent rĂąrement. Le fait que tu sois honnĂȘtes quand le client t’arrive avec un projet que tu n’es pas prĂȘt Ă  faire, ça renforce la confiance qu’ils ont envers toi!

Hehehe mercii! C’est un de mes articles favoris! :stuck_out_tongue:

Je suis content de lire ça! Il y a plein de tatoueurs qui commencent directement en tatouant des gens
 Ça me fait ca-po-ter! :joy: Et c’est super bien d’avoir un mentor! La relation expert/apprenti est vraiment importante dans ce mĂ©tier!

Tu vas aimer cette vidéo:

J’ai vraiment le goĂ»t de m’en faire un ahahahaha! Avec les batteries LifePo et StarLink, c’est maintenant possible d’avoir un setup TRÈS confortable.

Tu pourrais prendre ton bus pour faire des tournées de tatouage! Tu passes une semaine dans chaque ville et tu as un petit atelier de taouage dans ta bus. :joy: Ce serait cool!

J’ai vraiment aimĂ© te lire! Il y a quelques petites fautes Ă  surveiller pour les blogues, mais tu peux te prendre une license Antidote et ça va ĂȘtre allll guici.

J’ai hĂąte de te lire et de voir ton projet progresser! Merci d’avoir pris le temps et l’effort pour le faire sĂ©rieusement. J’espĂšre que l’exercice va t’avoir apportĂ© un peu plus de clartĂ©!

1 « J'aime »

Ah! J’étais tombĂ© sur son blogue il y a un moment
 J’ai pas tout lu mais c’est vrai qu’il est trĂšs drĂŽle!

Je suis sur groupe d’apprentissage et je n’en reviens tout simplement pas de certain tatouage que je vois passer parfois
 les bras me tombent! J’ai l’impression que certain font ça sans stencil, au pif et sans talent pour le dessin! J’ose mĂȘme pas imaginer le risque d’infection s’ils bĂąclent le travail comme ça!

Y’a pas de secret! « Do a huge volume of work »

C’est exactement ça que j’ai en tĂȘte!! :stuck_out_tongue_closed_eyes:

Merci pour le retour! C’est mon talon d’Achille depuis
 le plus loin je me souviens! Je vais aller me chercher antidote, ce sera trùs utile!

1 « J'aime »

Nice job Séb! Aves les idées claires ont va loin! Bravo!

1 « J'aime »

Merci! C’est vrai que l’exercice aide vraiment Ă  clarifier le projet dans ma tĂȘte!

1 « J'aime »

FĂ©licitation @Seb pour ton Journal.

Voilà une bonne façon de mettre des bases solides en place. Chapeau :cowboy_hat_face:

1 « J'aime »