BONJOUR !

Qu'aimerais-tu faire?

L'entrepreneuriat: inné... ou acquis? + Comment cet homme a remboursé 1M$ de dettes en 4 ans.

L'entrepreneuriat: inné... ou acquis? + Comment cet homme a remboursé 1M$ de dettes en 4 ans.
0

(Isabella Dallarelli) #21

Oui absolument, les entrepreneurs que j’ai côtoyés et dont l’entreprise est un succès, on eu l’extraordinaire qualité d’avoir su bien s’entourer. Il faut apprendre à écouter les autres et prendre leurs avis et leurs opinions au sérieux. Vouloir trop contrôler peut parfois s’avérer un problème.


(Christine) #22

Oui j’ai écouté jusqu’à la fin .

Je crois que c’ est inné … la preuve … combien de gens disent " ha oui je vais partir ce projet " et souvent ce n’ est pas parce que ils n’ont pas de bonnes idées … mais c’est confortable et rassurant d’avoir un boss et un horaire qui dit quoi, quand et comment faire !!

Alors qu’être entrepreneure c’ est tout l’inverse …

Pour moi c’ est stimulant de me dépasser et de CRÉER quelque chose , de relever des défis .

A quelques reprises je suis allé travailler à salaire fixe , place fixe, horaire fixe … etc mais au bout d’une année je tombe en dépression …

DONC je crois pas que ca s’apprend …


(Laurence Boucher) #23

Ah ha ha! Oui je les écoutes jusqu’à la fin tes podcasts, en général je trouve que le plus intéressant, le plus important du contenu se trouve à la fin et j’aime bien les touches d’humours que tu y ajoutes! Ça allège le tout. J’imagine que tu parles de l’entrevue avec Sarah Buteau, j’écoute la série à l’envers comme je viens de commencer, et c’est exactement ce que je me suis dis après l’épisode sur Aone Wear - Il faut vraiment que je m’active!! Étant moi-même Designer de Mode en bijoux et vêtements, entrepreneure au fond de moi depuis toujours je dirais, j’ai commencé à créer des bijoux j’avais même pas 10 ans, j’accompagnais mes parents dans les salons ou ils vendaient leurs produits - des aspirateurs eh oui! Maintenant mon père qui était distributeur, est représentant à l’internationale pour la même compagnie! Donc j’ai appris la vente toute petite, avec des aspirateurs! Je vendait mes bijoux dans un coin du kiosque et j’en faisais déjà sur mesure sur place! Alors oui je pense que c’est quelque chose, un désir de liberté, d’indépendance, de faire notre propre truc, mais ensuite il s’agit d’apprendre énormément, je pense que c’est à la portée de plusieurs, pas de tous, mais de LIRE constamment et d’apprendre toujours plus fait qu’on peut vraiment devenir qui on veut! À mon humble avis.


(Sebastien Henault) #24

Inspirant x1000! Je trouve ça ultra pertinant ce qu’il dit à propos que l’entrepreneuriat, c’est pas juste de vendre, mais c’est de gérer pour qu’il en reste à la fin.

Ce qui fait que c’est encore plus pertinant c’est que c’est dans un contexte où l’auditoire a un grand intérêt pour le marketing web.

Quand un entrepreneur promouvoit ces chiffres de façon à se créer de la notoriété, il parle généralement que de ces ventes, pas de ce qu’il reste en bas. Ça veut pourtant pas dire grand chose, sur la santé financière d’un projet ou d’une entreprise, le chiffre d’en haut.

Merci pour ce podcast !


(Valérie Pellerin) #25

Podcast écouté jusqu’à la fin. Check.

Très intéressant, vraiment ça m’encourage d’écouter l’expérience d’un entrepreneur qui a su se retrousser les manches et réparer ses erreurs.

Du côté de l’entrepreneuriat, je pense que c’est inné, par contre, c’est intimement lié à la confiance en soi et à nos expériences du passé. Il y a parfois un ménage et un cheminement personnel à faire pour être en mesure de foncer comme entrepreneur.