Je te débarque de ta réguine techno

Salut,

Je suis un infopreneur n00b. Je suis en train de développer ça tranquillement. C’est Alexe Martel qui m’a amenée ici via la formation de Pricing.

Je lance « Je valide ça », une entreprise de formation en ligne (cours + accompagnement + avoir du fun ensemble parce que c’est pas du « clé en main ») sur des technos en logiciel libre pour l’auto-hébergement (avoir son propre serveur pour son site web et ses données) et en général développer l’autonomie et le bonheur de l’informatique.

Ma première formation est sur comment monter son propre serveur Nextcloud. Pour les néophytes, disons que c’est comme un gros coffre à outil qui remplace plein de logiciels en ligne (Dropbox, Zoom, Notion, Trello, GMail, …), mais les données sont toutes « chez toi », c’est pas cher (ma compagnie et tous mes projets personnels sont sur un serveur à 10$ par mois) et c’est super sécuritaire contre les vols de données et pour la vie privée.

Je compte faire un lancement soit début novembre, soit fin janvier, dépendant de tout ce qui se passe dans ma vie (c’est un projet en parallèle de ma job temps plein en entreprise et mes contrats à la pige).

Je fais plein de formations pour découvrir le domaine, j’ai été chercher du coaching marketing parce que je ne connais pas ça du tout et maintenant, je formalise le projet sous forme d’une entreprise (j’ai enregistré au Registre des entreprises en fin de semaine !)

Mes prochaines étapes sont de comprendre Instagram parce qu’il y a plein de clients potentiels là dessus, mais je suis un total n00b avec ce réseau là.
Ensuite, avoir une bonne stratégie de pricing et de vente pour aller chercher les clients avec qui je veux le plus travailler.

10 J'aimes

Mon premier cours en ligne, je l’ai vendu avant qu’il existe. Un prix plutôt bas - donc sans risque réel pour les acheteurs. De mon côté, j’avais une structure étalée dans le temps: un email+vidéos chaque semaine pendant 13 semaines.

Mon meilleur actif a été mon infolettre. J’avais amassé entre 2k et 3k personnes à l’époque, en publiant régulièrement sur mon blogue.

Bonne chance avec ton projet! On attend la suite.

4 J'aimes

C’est un peu la formule que je cherches à préciser aussi. Avoir un compromis entre mon horaire, celle des apprenants, être dans le mindset béta/co-création, mais éviter d’être pas assez cher pour donner l’impression que c’est un cours cheap, vu que les inscrits vont avoir accès au « vrai cours » à vie par la suite.

1 J'aime

Yo! Il faut qu’on se parle. J’ADORE NextCloud et j’aimerais beaucoup qu’il y ait une formation sur le sujet sur La Tranchée.

Je t’ai envoyé un courriel :wink:

2 J'aimes

Bonjour ! Quelques actualités pour ma part. J’ai décidé d’accélérer ma transition vers l’entrepreneuriat en mettant désormais mes efforts à temps plein dans mon entreprise Je valide ça, service-conseil.

Ma formation Nextcloud va voir le jour ici-même sur La Tranchée et il va y avoir une ouverture des inscriptions bientôt !

J’ai refait entièrement mon site web ! Une visite s’impose ! https://jevalide.ca

Si vous voulez avoir une bonne idée de l’étendue de mon domaine d’expertise, j’ai publié en juillet un « guide de préparation de vacances », juste à cliquer ici ainsi que deux autres guides depuis !

Et j’ai une newsletter mensuelle avec beaucoup de contenus: https://jevalide.ca/abonnement, mais en téléchargeant n’importe quel de mes guides, vous y serez aussi abonnés !

3 J'aimes

J’étais du pour un autre update. Le démarrage d’entreprise c’est de la job en ciboulot, donc j’ai passé un peu moins de temps sur mon développement du produit de formation. Mais là je commence à avoir des systèmes en place, j’ai des comptes, de la comptabilité, des patentes pour programmer mes réseaux sociaux, et un bon réseau de contact, donc ça va mieux ! Et je m’y remet dès dimanche. Mon roadmap de production de contenu et de marketing est presque prêt !

3 J'aimes

Salut François, très heureuse de te croiser ici et de voir enfin ton projet ! C’est sûr que ça va marcher et je n’hésiterai pas à te demander conseil; en plus de tes connaissances de « geek », tu es une personne à l’écoute et généreuse :slight_smile: À bientôt! -Nancy LT

Nancy, long time no see !

J’espère que tout va bien pour toi ! Tu as probablement remarqué que j’ai changé de trajectoire ! Lâché la politique, laché mon emploi et j’explore ! Mais pas lâché la techno du tout !

Salut @francois.pelletier, je ne sais pas pourquoi ce sujet m’est apparu alors qu’il date d’il y a quelques mois mais comme j’aime aussi le dire, il n’y a pas de hasard :stuck_out_tongue_winking_eye:.

Où en es-tu dans ce projet ? comment pourrais-t’on t’aider aujourd’hui ?

Concernant le lancement d’une formation, je retiens 3 points-clés de mes expériences passées et de celles de mes clients :

1. Ta formation règle t’elle un problème ? (si possible pénible et urgent) d’un type de personne en particulier ?
2. Est-ce que ce type de personne est prête à payer pour régler ce problème ?
3. Quels sont les bénéfices « profonds » que ton client va obtenir ? (idéalement, il faut toucher les émotions).

Dans ton cas, voici une rapide « analyse » (basée sur mes propres croyances :blush:, à prendre donc avec des pincettes et à valider sur le terrain) :

1A. Oui, cela peut résoudre un problème pour certaines entreprises qui ont besoin de sécuriser leurs fichiers en interne, notamment avec le RGPD et compagnie.
1B.Un autre type de personne pourrait être l’entrepreneur solo.

2A Oui, ces entreprises pourraient accepter de payer pour régler ce problème (mais est-ce qu’elle vont vouloir se former et le faire elle-même ou préférer payer un prestataire (comme toi par exemple) pour mettre en place la boite à outils et obtenir une solution clé en main ?

2B Oui, un entrepreneur solo pourrait être intéressé à payer, mais cependant, son principal problème serait de générer plus de revenus (surtout si il démarre) donc va t’il passer son temps à configurer une boite à outils ou préférer payer une solution ? (je n’ai pas la réponse, seul ton marché à la réponse ^^).

3A. Les entreprises peuvent avoir des problèmes juridiques ou des amendes si ils ne respectent pas certaines conditions, jouer sur la peur n’est pas l’idéal mais dans ce cas-ci cela pourrait-être porteur ?! à creuser.

3B. L’entrepreneur solo a généralement envie de liberté, d’avoir un business organisé et rentable qui va lui permettre d’être serein, tu pourrais jouer sur ces bénéfices là pour ce public.

Voila, ce sont les quelques réflexions qui me sont venues en lisant ton post, j’espère que cela te sera utile malgré les quelques mois de délais :joy:.

Plein de succès à toi et au plaisir d’avoir de tes nouvelles.

PS : Pour tout ce qui est Instagram et compagnie, je te suggères de bien réfléchir à comment tu vas amener tes prospects à quitter Instagram pour entrer dans ton entonnoir de conversion / vente et bien avoir « dessiné » le parcours que tu désires faire faire à ton prospect/client :exploding_head:

Salut @BusinessBonheur !

Merci, c’est super utile et on est là pour s’entraider.

La conversation date, mais je suis toujours en train de monter la formation. C’est juste que la vie a fait que c’est plus le #1 sur ma liste donc j’y met un peu moins d’heures par semaine. Mais je suis en train d’écrire le module 5, j’ai une séance de faite de vidéos au Bunkers où Oli m’a tout montré comment ça marche, et je vais y retourner d’ici 2 semaines faire une autre batch de vidéos.

J’ai fait des enquêtes clients et je suis dans la communauté depuis plusieurs années, et ce que tu mentionne est souvent ce qui ressort.

Le marché c’est petite entreprise, solopreneur et aussi les OBNL.

L’aspect liberté et autonomie est super important. Décentralisation, pas tout mettre chez Google, avoir une place centrale pour travailler, la compatibilité avec toutes les plateformes aussi. La cybersécurité est un gros concern aussi, on passe un module au complet dessus pour bien comprendre les enjeux et on configure pas mal de trucs ensemble.

Payer pour faire faire est une option, mais tu ne sais pas plus comment t’en occuper et l’adapter pour ta réalité d’entreprise. Et avec la formation, j’offre des update futurs pour les patch de sécurité et on va avoir un forum d’entraide. Je vais plus loin que l’installation et j’aborde des concepts de saine gouvernance aussi et un peu la loi 64. Il y a aussi le fait que le marché est en giga pénurie de gens techno compétents (beaucoup de jambons dans le domaine qui pensent que coder beaucoup et vite c’est hot), donc investir un peu pour apprendre à le faire c’est rapide et c’est aussi un skill que les gens peuvent partager !

Pour insta:
6 mois plus tard, Instagram c’est loin d’être ma priorité. Canaux d’acquisition c’est LinkedIn, SEO et la communauté ici ! Aussi, plusieurs groupes OBNL et en recherche universitaire auxquels je participe, donc un réseau plus niché.
Instagram c’est plus du « awareness ».