Des projets et des doutes

Tout ceci a commencé quand j’ai pris la décision de déménager en France pour rejoindre mon amoureux, il y a un peu plus d’un an. J’étais consciente que je ne serai pas en mesure de faire mon métier d’ergothérapeute. Ayant déjà, dans mon bagage, une formation de professeur de yoga, j’ai décidé de tenter la chance dans ce domaine. Ayant beaucoup travaillé avec les enfants, j’ai d’abord commencé à créer les histoires de yoga pour en format numérique que j’ai commencé à vendre sur mon site à l’aide des pubs Facebook. À l’époque j’étais encore au Québec, je travaillais à temps plein en tant qu’ergothérapeute et je préparais mon départ pour la France… alors je n’avais pas énormément de temps pour les projets de yoga. Mais j’ai commencé à tranquillement créer ma chaîne Youtube au sujet du yoga et j’ai commencé à développé ma page Facebook. Au début, ma page s’intitulait « Histoires de yoga pour enfants » et, après quelques mois, j’ai décidé de changé le nom en " Yoga avec Marina, erg." puisque j’ai commencé à créer du contenu pour les adultes surtout. J’ai commencé aussi à travailler sur un gros projet, un guide de yoga intitulé " les bases d’une bonne stabilité en yoga".

Enfin, j’arrive en France en août 2021 et je me consacre entièrement à mes projets de yoga: chaîne Youtube, page Facebook, mon guide de yoga, création des cours de yoga en ligne, en fin décembre 2021 j’annonce à mes abonnées que je donne maintenant les cours de yoga à distance. Enfin, il y a quelques jours, j’ai terminé la création de mon guide de yoga et du programme de yoga pour améliorer la santé du cou.

En environ 14 mois (depuis la fin octobre 2020), j’ai eu une trentaine de commandes des histoires de yoga pour enfants; j’ai ma première cliente à qui je donne les cours de yoga à distance depuis fin décembre, et hier j’ai fait ma première vente du guide « Les bases d’une bonne stabilité en yoga » . En un an j’ai eu 379 nouveaux abonnées Youtube, environ 4600 likes de ma page facebook… et j’ai aussi dépensé au moins 3000$ en pubs facebook… bref, si je compare les gains vs les pertes, je suis largement dans le négatif (compte tenu aussi le prix de création du site sur wix etc)…

  • Quelles sont les 3 prochaines actions que vous allez mettre en place: Je suis entrain d’y réfléchir… j’ai passé les derniers 2 mois à travailler (peut être TROP) sur mes projets de yoga en ligne… et maintenant qu’ils sont prêts, je ne sais plus dans quelle direction aller… C’est sur un de mes objectifs c’est de faire de la promotions des programmes en ligne que j’ai créée. Aussi de faire la promotion des cours de yoga à distance. Enfin, depuis le début, j’ai mon objectif d’Atteindre 1000 abonnées Youtube donc je continue à faire des nouvelles vidéos…

  • Quel est LE plus gros défi que vous avez à relever: la peur que ce que je crée n’est pas d’une assez bonne qualité… j’ai pas d’équipement de qualité, j’ai tout filmé avec ma tablette android dans mon petit appartement… j’ai essayé de compenser le manque décor et la lumière qui n’est pas idéale en faisant des beaux montages des vidéos (je suis une personne assez créative heureusement). Mais j’ai peur que les gens voient que mes vidéos sont d’une qualité plutôt amateur…

  • Qu’est-ce qui vous empêche d’avancer présentement. La peur de trop dépenser en pub sans avoir de résultats… J’ai entendu des recommandations des gens que pour vendre sur Facebook il faut investir au moins 20$ par jour… mais le maximum que je peux me permettre de dépenser par jour c’est 5$ par jours (actuellement je dépense 3$/jour pour recueillir les adresses courriels des gens en leur offrant une version gratuite de mon guide de yoga (version abrégé) et je fais la promotion de ma page facebook pour 2$/jours. c’est tout. Je ne sais pas si le fait de dépenser plus en pubs facebook m’aidera ou, au contraire, me ruinera et ça me bloque…

  • Quel est votre but ultime: devenir une personne de référence pour les autres professeurs de yoga, créer une grande école de yoga en ligne.

N’hésitez pas à revenir dans quelques semaines pour nous faire un update de votre projet!

3 J'aimes

Bonjour Marina,
J’aime beaucoup le yoga, j’ai commencé par suivre les cours de YogaWithAdriene il y a quelques années. Ton projet a l’air très intéressant et je vasi aller recgarder.
Je me posais une question, est-ce que facebook est le meilleur pour prospecter. Par exemple, je serais une cliente potentielle mais je ne vais jamais sur facebook.
Pour la qualité, je ne sais pas, à titre personnel, c’était surtout la qualité du son qui va jouer dans mes abonnements youtube.
PS: j’espère que tu te plaît en France.

2 J'aimes

Salut Marina,
Je salue ta détermination et ta passion, mais ce que je comprends des quelques mots que t’expriment, c’est que jusqu’à maintenant tu n’as aucun plan marketing clair.

Tu as passé l’essentiel de ton temps à créer du contenu. Bien que cela semble intuitif comme étant là bonne chose à faire, la réalité sur le terrain est un peu différente.

Je vais te donner une statistique qui va peut-être un peu te surprendre :

La vente en ligne, c’est 80% de marketing, et 20% de contenu.

Je n’ai pas été voir ton site Web, mais si j’y allais, je m’attendrais à trouver une mailing list, des tunnels de ventes, et autres outils de vente essentiel dans un commerce comme le tien.

Sans même avoir vu tes vidéos, je suis convaincus que la qualité n’est pas un problème.

Là où tu es rendu dans ton développement, ce n’est pas de continuer à créer du contenu, ni d’améliorer le contenu que tu as déjà, mais à passer maintenant à la phase de la visibilité.

Évidemment, sur La Tranchée tu trouveras facilement des centaines d’astuces reliées à cette étape de ton travail.

Dernier conseil que je propose également pour le type de commerce comme le tient : on va être sincère et honnête: t’es pas la seule à offrir ce genre de cours sur Internet, il en pleut. Le réflexe intuitif des promoteurs est de justifier leurs styles ou leur « professionnalisme ». Honnêtement, le client random, il s’en fou! Lui il se pose deux questions :

  • Pourquoi je ferais du yoga
  • Si j’en fais, est-ce que j’ai envie de l’apprendre avec Marina, en tant que personne, comme individu que j’ai envie de voir la face sur mon écran tous les matins

Pour comprendre, je te mets en contexte :

Imaginons que ce matin, je me suis levé avec l’inspiration de débuter des cours de Yoga. Ça adonne bien, comme membres de la Tranchées j’ai aidé plus de 25 profs de Yoga à tenter de démarrer leur business. Mais demande moi leur nom… aucune idée. Est-ce que j’ai des affinités personnels avec un ou l’autre… non aucun.

Par contre, y’a 10 mois (situation fictive), je me suis abonnés à la mailing list de Marina qui avait réussis à happer mon Email avec l’accroche suivante : Le yoga peut-il être utile à mon bien-être personnel? Je fais le test gratuit : 10 matins avec Marina.

Depuis ce jour, je reçois différentes publications occasionnelles de Marina. Et j’ai appris, malgré moi, au fil du temps, à découvrir sa personnalité, voir même tisser une certaine forme de relation avec Marina, qui fait qu’aujourd’hui, c’est le premier nom qui me vient en tête lorsque je cherche ou je dois recommander un prof de confiance.

Le marketing, c’est les relations avec des clients. C’est le bout qu’il te reste à développer.

3 J'aimes

Merci Vanessa! En ce qui concerne Facebook… De ton côté c’est plus Instagram que tu regarde pour ce genre de choses? J’ai jamais été familière avec Instagram… je dois avoir 19 abonnés depuis moins d’un an… j’ai choisis Facebook parce que j’étais beaucoup plus familière avec. Il faudrait peut être que je me familiarise plus avec Instagram. Ceci dit, mon audience cible c’est des femmes de 40 et + si je me fie sur facebook, je sais pas à quel point cette tranche de population va sur Instagram! Je tiens compte aussi de ton conseil sur le son, je suis justement en train de me magasiner un bon micro :slight_smile:

Salut merci beaucoup! Ça m’a fais vraiment réfléchir ton commentaire ! Je pense que je vais le relire plus d’une fois !

Prochaines etapes: un plan marketing concret et développer une relation de confiance avec mes prospects!

1 J'aime

c’est une question pour la tranche d’âge. C’est ton public cible, ton contenu s’adresse à elles ? Ou ça l’a été de fait ?
J’ai eu une communauté Instagram active pendant quelques années alors je faisais des vidéos de tricot il y a quelques années. J’avais environ 2500 abonnées. Il y avait beaucoup de femmes de 40 ans qui me suivant alors que je n’avais que 24 ans. Si je regarde les stats actuelles de mon compte (18-24 : 2,9%, 25-34: 23%, 35-44 : 35,5%, 45-54%: 20,4%, + de 65%: 4,7%). Donc oui je pense que les femmes de 40 ans utilisent Instagram. D’autant que le yoga était un sujet présent dans ma communauté. D’ailleurs une personne qui faisait la même chose que moi s’est mis à donner des cours de Yoga et a transformé son compte, ça semble fonctionner pour elle.
Je rejoins complètement le @David_Couture sur le plan marketing. Si tu n’as pas de newsletter, c’est vraiment un super canal qui t’appartient. Instagram peut te permettre de créer plus de lien avec ta communauté, il faut savoir que ça demande de l’énergie mais ça peut aller vite.
En France, je connais le podcast « J’peux pas j’ai business » qui donne pas mal de conseils en stratégies de contenu.

La mise en contexte de David Couture est « right on ».

J’ai été membre d’un centre de yoga et j’ai fait plusieurs classes - entre autres parce qu’il y avait un défi de 30 jours. J’avais mes profs préférées et… d’autres que j’évitais (alors qu’elles étaient aimées par d’autres). Parfois, c’était la voix. D’autres fois le rythme. Le type de posture.

J’ai d’ailleurs fait des classes parents-enfants le weekend pour initier les miens.

Bref, il y a le professeur, il y a le type de yoga, il y a l’horaire, … et tout ça donne l’expérience que tu offres.

Dans ton plan marketing, il y a donc qui tu es, qui sont tes personas (futurs élèves), où sont-ils et comment tu peux les attirer puis les convaincre.

Bon succès!