Comment prendre confiance en soi et vaincre la procrastination

Comment prendre confiance en soi et vaincre la procrastination
0

Comment prendre confiance en soi et vaincre la procrastination

Souvent, lorsque viens le temps de me mettre au travail, je paralyse et je me laisse distraire par beaucoup trop de choses.
J’ai un TDA mais je sais que ce n’est pas une excuse pour repousser les choses à plus tard.
Il y a des moments où je suis hyper motivé et je me met au travail pendant plusieurs jours mais ce n’est que périodique.

J’aimerais connaître tes meilleurs conseils face à ce défi.

Dans mon cas, j’ai besoin de me mettre dans une situation d’urgence et de ne m’appliquer qu’à une seule tâche.

je me souvient d’un interview de Johnny Haliday, dans lequel le journaliste lui posait la question « Mais comment faites-vous pour être si productif, d’avoir autant de dates de concerts et de sortir si régulièrement de nouveaux album? »

La réponse de Johnny m’avait interpellée. il a dit ceci:

« En fait, je suis trés fainéant, alors, avec mon producteur, on fixe des dates de tournée longtemps à l’avance, on signe les contrats, et donc du coup, je suis obligé de me mettre au travail et d’assumer »

J’avais trouvé cela très honnête de sa part et très clairvoyant sur ses propres faiblesses. mais il avait trouvé son propre moyen de hacker sa procrastination.

Comme quoi, même Johnny pouvait être bon en développement personnel :slight_smile:

1 J'aime

Lis le livre « Faster than normal » de Peter Shankman et son podcast si ca te plait mais son livre avant tout.

Dans la vie, faut prendre avantage de ses forces et être tdah en a pour l’entrepreneuriat :wink:

@Pier-Luc ton questionnement me fais du bien, moi aussi je suis pas infallible en ce sens, je suis parfois très en :fire: prête à donner tout mon énergie et instant d’après à m’arrêter, me questionner et prendre du recul :no_good_woman: Je sais, je sais :smirk: je suis intense comme personne seule dieu le sait :innocent: fait longtemps j’ai accepté ce fait MAIS à mon sens c’est humain et légitime ta question. Il existe des façons ou plutôt des outils pour aider, tu vois moi j’aime pas les structures (discipline rigoureuse/controlfreak) donc j’ai un peu plus de misère à trouver c’est quoi qui va me permettre de garder le cap, j’en ai essayé quelques unes mais ça plus ou moi fonctionner 💁 À la base, la seule limite c’est moi, donc en quelques sortes « JE M’ATTENDS MOI-MÊME :gift_heart: » :joy::sweat_smile:

Je comprends très bien ta question. J’ai vécu cela aussi. J’ai appliqué un paquet de petites mesures qui ont porté fruit. Comme ces exemples : J’ai compris qu’il faut se réserver des plages de travail et se débrancher de tout : courriels, notifications de toutes sortes, Facebook, etc. Et puisque je travaille de la maison, je refuse de faire du travail de maison, comme si j’étais au bureau.

Quand je prends mes courriels, je me fixe une période de temps et je le maintiens. J’ai aussi appris à réserver le meilleur temps physique et mental de ma journée au travail exigeant une bonne dose de concentration, ou pour faire de la création.

Pour ce qui est de la motivation, il faut parfois se mettre des oeillères mentales. J’ai compris qu’il fallait avancer coûte que coûte et suivre un plan. D’ailleurs, la planification a réglé mes problèmes de motivation. J’ai compris qu’il me fallait un plan détaillé de tout ce que j’ai à faire dans une année, un mois et selon mes objectifs, et que je revise toutes les semaines. Donc, en me levant le matin, je sais ce que je dois faire. Autrement dit, il faut créer une forme d’automatisme. Sinon le cerveau tourne en rond. Cela a tout changé et je suis maintenant très productive. Et quand mon cerveau en a assez, comme le vendredi par exemple, ou en fin de journée, je fais les petites choses qui ne demandent pas trop d’énergie mentale.

Cette façon de faire a contribué à augmenter ma confiance en mes capacités.

Finalement, j’ai lu pas mal sur la productivité pour trouver les mesures qui fonctionnent pour moi.

J’espère que ça va t’aider.

J’ai fais une rétrospection et j’ai pris un temps hier pour me demander qu’est-ce qui est la cause de toute cette procrastination !

Je me suis aussi demandé : Pourquoi il y a tant d’idiots qui réussissent en affaire ?

Car si les idiots peuvent avoir du succès, je dois forcément être en mesure d’en avoir moi aussi.

Comment est-ce que je peux être plus productif n’était alors pas la bonne question.
Cette question est la cause de mon manque de productivité.

Alors je me suis posé une question qui semblais à première vue très insignifiante mais qui, au final, m’a ouvert les yeux.

Comment les idiots réussissent ?

La réponse: Ils ne réfléchissent pas !
En fait, ils le font et c’est tout !

Ils ne perdent pas de temps avec tout ce questionnement ils ne font qu’agir ! Ils ne tourne pas la langue 7 fois avant de parler.
Ils parlent.

Voilà la solution ! Comme à l’écriture de ce texte, je ne prend pas le temps de réfléchir j’écris et c’est tout !

Voila déjà un exploit de ma part !

Nous avons été programmé ainsi.
Nos parents, les professeurs, les tuteurs, qu’est-ce qu’ils nous ont enseigné pendant toute notre vie ?

Réfléchis avant d’agir !
Le plus gros mensonge de l’histoire !

Je ne dis pas qu’il ne faut pas réfléchir mais que parfois la réflexion nous plonge dans cette bulle qui nous empêche de prendre action !
La réflexion active les peurs et les craintes.

En conclusion, ne pense pas et agis tout simplement !

1 J'aime

Salut Pier-Luc!

Si jamais ça peut t’éclairer, j’ai écrit il y a quelque temps un article dans lequel j’expose les principales causes de la procrastination ainsi que quelques conseils pour y remédier.

Tu peux y jeter un coup d’oeil.

En espérant que ça t’aide :wink:

Je crois bien qu’on va avoir une petite conversation bientôt !
Je met ton lien dans mes favoris et ta formation sur ma To Do List !

1 J'aime

Bonjour,

moi pour ce qui est de la procrastination, je reviens toujours au livre que j’ai lu l’année passée la référence The one thing ( https://cap.banq.qc.ca/notice?id=p%3A%3Ausmarcdef_0004640123&locale=fr)

c’est tellement aidant de juste se concentrer sur qu’est-ce que j’ai à faire pour avancer d’un autre pas - et le pas doit être aligné avec mon objectif et le sous-objectif- pour m’aider à l’atteindre etc.

Mais avec mon plan clair, lorsque j’ai du temps, je fais quelque chose qui m’aide à cheminer - peut-être pas aussi vite que je voudrais mais c’est un pas en avant et c’est ça qui est important. Le reste, ben ça prend du temps et c’est pas à pas qu’on arrive, un moment donné, à atteindre notre grand objectif

je te recommande très très très fortement de trouver le livre (lien vers la Grandebiblio plus haut, l’ont en version mumérique je pense).

Bonne lecture!